Découverte d’un jet-stream dans le noyau de la Terre

Les scientifiques ont découvert un jet-stream dans le noyau de fer en fusion de la Terre en utilisant les données de satellites qui permettent d’avoir une vision en rayon X de la planète.


Les scientifiques ont découvert un jet-stream dans le noyau de fer en fusion de la Terre en utilisant les données de satellites qui permettent d'avoir une vision en rayon X de la planète.
Crédit : Agence Spatiale Européenne

Selon le Dr Phil Livermore de l’université de Leed, les satellites Swarm de l’Agence Spatiale européenne permettent d’avoir des images en rayon X très détaillées du . Non seulement, c’est la première fois qu’on découvre ce , mais nous comprenons aussi son fonctionnement. On peut illustrer ce jet-stream comme une bande de fer en fusion qui entoure le pôle Nord comme le Jet-Stream dans l’atmosphère selon Livermore.

Étant donné que le noyau terrestre est situé à 3 000 kilomètres de profondeur, les scientifiques pouvaient l’étudier uniquement en se basant sur le champ magnétique de la planète. Des recherches précédentes ont suggéré que les changements dans le champ magnétique indiquaient que le fer dans la partie supérieure du noyau se déplaçait plus rapidement dans l’hémisphère, principalement en Alaska et en Sibérie.

Mais les nouvelles données des satellites Swarm révèlent que ces changements sont provoqués par un jet-stream qui se déplace à une vitesse de 40 kilomètres par an. C’est 3 fois plus que la vitesse des parties supérieures du noyau et des milliers de fois supérieur à la vitesse de déplacement des plaques tectoniques.

La mission Swarm de l’Agence Spatiale européenne se compose de 3 satellites qui mesurent simultanément et combine les différents signaux magnétiques qui proviennent du noyau, du manteau, de la croute, des océans, de l’ionosphère et de la magnétosphère. L’étude, publiée dans la revue Nature Geoscience, a découvert que la position du jet-stream s’aligne avec une frontière entre 2 régions différentes du noyau.1 Le jet-stream est provoqué par un liquide dans le noyau qui se déplace dans cette frontière par les 2 côtés et ce processus provoque son accélération.

Le professeur Rainer Hollerbach de l’Ecole des mathématiques de Leeds a déclaré qu’on a besoin d’une force qui déplace le liquide vers la frontière. Et cela pourrait être les changements magnétiques du noyau. Et on risque d’avoir d’autres surprises, car le champ magnétique subit des changements permanents et cela pourrait modifier la direction du Jet-Stream. Ce type de recherche permet de mieux comprendre l’intérieur de la . Nous connaissons plus le fonctionnement du soleil que celui de la et la découverte de ce Jet Stream est une étape de plus pour mieux comprendre notre planète.

Une animation qui montre l’évolution des champs magnétiques de la Terre de 1590 à 1990 :

Sources

1.
Livermore PW, Hollerbach R, Finlay CC. An accelerating high-latitude jet in Earth’s core. Nature Geosci. December 2016. doi: 10.1038/ngeo2859

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

  1. Bob Bertrand dit :

    Bonne nouvelle! Si maintenant on peut faire des rayon x de la terre cela veut dire que l’ont connaient l’emplacement de tout les dépôts miniers de toute sorte! Des nappes de pétrole des nappes phréatiques! Plus de problème d’eau! Ni d’énergie ni de terre rare! On vas retrouver toute les anciennes citées ensevelies! Tout les tunnels! C’est le plus grand jour que l’humanité aient connus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *