lundi , 20 novembre 2017

L’internet des objets nous ramène au Moyen Âge

L’internet des objets et l’inondation des appareils connectés nous ramènent à un droit de propriété similaire à l’époque féodale de l’Europe médiévale. Nous perdons notre droit de propriété et nos informations personnelles sont exploitées à outrance par des annonceurs. Dans une époque où on nous dit que l’internet des objets est le fleuron de la modernité, sachez que cet internet des objets nous a transformés en paysans numériques asservis à des seigneurs numériques.


L’internet des objets nous ramène au Moyen Âge
Est-ce que nous sommes devenus des serfs numériques asservis par des seigneurs numériques avec l'internet des objets - Crédit : Wikimedia Commons
Les appareils connectés à internet sont si fréquents et si vulnérables que les pirates ont récemment pu compromettre un casino via son aquarium.1 L’aquarium avait des capteurs connectés à internet qui mesuraient sa température et sa propreté. Les pirates ont pris le contrôle des capteurs de l’aquarium et ensuite à l’ordinateur qui contrôlait des capteurs et à partir de là, ils ont pu se balader dans d’autres parties du réseau du casino. Les pirates ont pu copier 10 téraoctets de donnés qu’ils envoyé quelque part en Finlande.

En regardant cet aquarium, on peut voir l’énorme problème des appareils de l’internet des objets. Nous ne les contrôlons pas et on ignore parfois qui les contrôlent même si les développeurs et les annonceurs sont impliqués dans le processus.

Dans mon livre récent, Owned: Property, Privacy and the New Digital Serfdom, je discute de ce que ça signifie quand notre environnement est rempli avec des capteurs.2 Nos aquariums, nos télévisions connectées, nos thermostats connectés, Fitbit et les Smartphones collectent constamment des informations nous concernant et notre environnement.3 4 5 6 Cette information nous est utile, mais elle est beaucoup plus précieuse pour les gens qui veulent nous vendre des choses.

Par exemple, Roomba est un adorable robot aspirateur. Depuis 2015, les modèles haut de gamme ont créé une carte de la maison de ses utilisateurs pour pouvoir naviguer plus facilement pendant le nettoyage.7 Mais Reuters et Gizmodo nous ont appris qu’iRobot, le fabricant de Rooba, pourrait envisager de vendre ses cartes de maisons privées avec ses partenaires commerciaux.8 9

Les violations de sécurité et de vie privée sont profondément ancrées dans l’internet des objets

Comme le Roomba, d’autres appareils intelligents peuvent être programmés pour partager notre information privée avec les annonceurs via des canaux que nous ignorons.6 Dans un cas plus intime que le Roomba, un appareil de massage érotique contrôlé par le Smarthone, le WeVibe, a collecté des informations sur la fréquence, les réglages et l’heure à laquelle vous aimiez vos massages érotiques.10 L’application WeVibe envoie les données à son constructeur qui a ensuite dû payer un règlement judiciaire de plusieurs millions de dollars quand les consommateurs ont découvert ces pratiques.11 12

Le Roomba est un adorable aspirateur intelligent qui crée une carte de votre maison et le fabricant veut vendre ces cartes à des annonceurs

Le Roomba est un adorable aspirateur intelligent qui crée une carte de votre maison et le fabricant veut vendre ces cartes à des annonceurs

Ces canaux sont une brèche de sécurité considérable. Lenovo, un fabricant d’ordinateurs, livrait ses ordinateurs avec un programme appelé Superfish.13 Ce programme permettait à Lenovo et à ses partenaires d’insérer secrètement des publicités dans les résultats de recherche des utilisateurs. Mais le programme le faisait d’une manière malveillante.14 Superfish court-circuitait la navigation web sans la connaissance de l’utilisateur incluant leurs communications sécurisées telles que les connexions à leur banque en ligne et leurs sites marchands.15

Le principal problème est la propriété

La principale raison pour laquelle nous ne contrôlons pas nos appareils est que les entreprises qui les fabriquent pensent et elles se comportent comme si elles les possédaient encore alors que nous les avons achetés.16 Un achat par définition est le transfert d’une propriété d’une autre personne à une autre. Si quelqu’un vous dit qu’il possède toujours une chose après que vous ayez payé une transaction d’achat, alors ce n’est pas un achat, mais une location. Une personne peut acheter une boite remplie de composants électroniques qui fonctionne comme un Smartphone, mais l’utilisateur va simplement acheter une licence pour utiliser le logiciel qui est dedans. L’entreprise va dire qu’elle possède toujours le logiciel et parce qu’elle le possède, alors elle peut le contrôler. C’est comme si un vendeur de voitures vous vendait une voiture et qu’il vous dit que le moteur lui appartient toujours après l’achat.

Le WeVibe, un appareil de massage érotique et son application associée transmettent vos données les plus intimes au fabricant

Le WeVibe, un appareil de massage érotique et son application associée transmettent vos données les plus intimes au fabricant

Ce type d’accord détruit irrémédiablement le concept le plus fondamental de la propriété. John Deer a déjà déclaré aux agriculteurs qu’ils ne possèdent pas vraiment leurs tracteurs, mais qu’ils licencient simplement le logiciel.17 De ce fait, ils ne peuvent pas le réparer ou l’amener à un atelier de réparations indépendant. Les agriculteurs protestent, mais on laisse couler lorsqu’il s’agit de Smartphones puisque de nombreuses personnes vont l’obtenir via une offre d’abonnement et l’objectif d’un Smartphone est de le vendre aussi vite que possible.18 Combien de temps faudra-t-il pour que nous réalisions que les fabricants veulent faire la même chose à nos maisons intelligentes, nos télévisions intelligentes, nos toilettes intelligentes et nos voitures connectées ?

Un retour au féodalisme ?

Qui contrôle la propriété ? Cette question possède une longue histoire. Dans le système féodal de l’Europe médiévale, le roi possédait chaque chose et le droit de propriété de chacun dépendait de sa relation avec le roi.19 Les paysans vivaient sur une terre offerte par le roi à un seigneur local et les travailleurs ne possédaient pas toujours leurs outils pour l’agriculture ou d’autres métiers comme la charpenterie ou la forge.20

Au fil des siècles, les économies occidentales et les systèmes légaux ont évolué dans nos accords commerciaux modernes. Les gens et les entreprises privées achètent et vendent des items et ils possèdent le terrain, les outils et d’autres objets. À part pour quelques règles gouvernementales telles que la protection gouvernementale et la santé publique, la propriété est absolue.

John Deer interdit aux paysans de réparer leurs tracteurs

John Deer interdit aux paysans de réparer leurs tracteurs

Ce système signifie qu’un fabricant de voitures ne peut pas m’interdire de peindre ma voiture et je peux réparer et modifier ma voiture comme je le veux. La même chose est valable pour la télévision, mes outils agricoles et mon réfrigérateur.

Mais il semble que l’expansion de l’internet des objets nous ramène à quelque chose similaire au modèle féodal où les gens ne possédaient pas les choses qu’ils utilisaient au quotidien. Dans cette version du 21e siècle, les entreprises utilisent la loi de la propriété intellectuelle, conçue pour protéger les idées, pour contrôler les objets physiques que les gens pensent posséder.

Le contrôle de la propriété intellectuelle

Mon téléphone et un Samsung Galaxy. Google contrôle le système d’exploitation ainsi que les applications Google qui permettent à un smartphone Android de fonctionner. Google les licencie à Samsung qui fait ses propres modifications à l’interface d’Android et me sous-licencie le droit d’utiliser ce téléphone.21 En tout cas, c’est l’argument de Google et de Samsung. Samsung a annulé des partenariats avec de nombreux fournisseurs de logiciels qui voulaient utiliser mes données pour leurs propres intérêts.22

Mais ce modèle est défaillant. Nous devons avoir le droit de réparer notre propriété.16 Nous devons avoir le droit de botter le cul des annonceurs intrusifs de nos appareils. Nous devons pouvoir neutraliser les canaux clandestins des informations qui sont envoyées aux annonceurs. Et ce n’est pas parce que nous n’aimons pas être espionnés, mais ils sont des risques de sécurité considérables comme les cas de Superfish ou de l’aquarium. Si nous n’avons pas le droit de contrôler notre propriété, alors nous ne la possédons pas. Nous sommes juste des paysans numériques qui utilisent des choses que nous avons achetées et payées à un seigneur numérique.

L’avenir semble sombre dans ces conditions, mais il y a de l’espoir. Ces problèmes sont devenus rapidement un cauchemar de relations publiques pour les entreprises qui sont impliquées dans ces pratiques.17 Et il y a des efforts considérables pour faire passer des lois sur le droit de réparer pour restaurer certains pouvoirs de propriété des consommateurs.23

Ces dernières années, nous avons vu du progrès pour récupérer la propriété de nos seigneurs numériques.24 Mais il est important que nous reconnaissions et rejetions les entreprises qui volent notre propriété et nous devons acheter en connaissance de cause. Nous devons utiliser défendre notre droit de propriété, de réparer et de modifier avec la férocité nécessaire. L’idée de la propriété est toujours puissante dans notre imagination populaire et elle ne va pas mourir si facilement. Cela nous donne une fenêtre de tir pour nous rebeller contre nos seigneurs numériques.

Traduction d’un article de The Conversation par Joshua A.T. Fairfield, professeur de droit à la Lee University

Sources

2.
Owned Property, Privacy, and the New Digital Serfdom. cambridge.org. http://www.cambridge.org/gb/academic/subjects/law/property-law/owned-property-privacy-and-new-digital-serfdom. Consulté le septembre 6, 2017.
3.
Most Smart TVs Spy on You. Here’s How to Make Them Stop. WIRED. https://www.wired.com/2017/02/smart-tv-spying-vizio-settlement/. Consulté le septembre 6, 2017.
4.
Tung L. ​If cloud privacy risks turned you off Google’s Nest, MIT may have a better answer | ZDNet. ZDNet. http://www.zdnet.com/article/if-cloud-privacy-risks-turned-you-off-googles-nest-mit-may-have-a-better-answer/. Published 2 août 2016. Consulté le septembre 6, 2017.
5.
Boyd A. Could your Fitbit data be used to deny you health insurance? The Conversation. https://theconversation.com/could-your-fitbit-data-be-used-to-deny-you-health-insurance-72565. Published 17 février 2017. Consulté le septembre 6, 2017.
6.
Vallina-Rodriguez N, Sundaresan S. 7 in 10 smartphone apps share your data with third-party services. The Conversation. https://theconversation.com/7-in-10-smartphone-apps-share-your-data-with-third-party-services-72404. Published 30 mai 2017. Consulté le septembre 6, 2017.
7.
iRobot Brings Visual Mapping and Navigation to the Roomba 980. IEEE Spectrum: Technology, Engineering, and Science News. https://spectrum.ieee.org/automaton/robotics/home-robots/irobot-brings-visual-mapping-and-navigation-to-the-roomba-980. Consulté le septembre 6, 2017.
8.
Wolfe J. Roomba vacuum maker iRobot betting big on the « smart » home. U.S. https://www.reuters.com/article/us-irobot-strategy-idUSKBN1A91A5?il=0. Published 28 juillet 2017. Consulté le septembre 6, 2017. [Source]
9.
Jones R. Roomba’s Next Big Step Is Selling Maps of Your Home to the Highest Bidder. Gizmodo. https://gizmodo.com/roombas-next-big-step-is-selling-maps-of-your-home-to-t-1797187829. Consulté le septembre 6, 2017.
10.
Vibrator Maker To Pay Millions Over Claims It Secretly Tracked Use. NPR.org. http://www.npr.org/sections/thetwo-way/2017/03/14/520123490/vibrator-maker-to-pay-millions-over-claims-it-secretly-tracked-use. Consulté le septembre 6, 2017.
11.
de Freytas-Tamura K. Maker of Smart Vibrators Settles Data Collection Lawsuit for $3.75 Million. nytimes.com. https://www.nytimes.com/2017/03/14/technology/we-vibe-vibrator-lawsuit-spying.html. Published 14 mars 2017. Consulté le septembre 6, 2017.
12.
Internet-connected vibrator connects with privacy lawsuit. CNET. https://www.cnet.com/news/internet-connected-vibrator-we-vibe-lawsuit-privacy-data/. Published 13 septembre 2016. Consulté le septembre 6, 2017.
13.
Lenovo’s Superfish security snafu blows up in its face. CNET. https://www.cnet.com/news/superfish-torments-lenovo-owners-with-more-than-adware/. Published 20 février 2015. Consulté le septembre 6, 2017.
14.
Lenovo’s Superfish Scandal Is One of the Worst Consumer Computing Screw-Ups Ever. Slate Magazine. http://www.slate.com/articles/technology/bitwise/2015/02/lenovo_superfish_scandal_why_it_s_one_of_the_worst_consumer_computing_screw.html. Consulté le septembre 6, 2017.
15.
Lenovo PCs ship with man-in-the-middle adware that breaks HTTPS connections [Updated]. Ars Technica. https://arstechnica.com/security/2015/02/lenovo-pcs-ship-with-man-in-the-middle-adware-that-breaks-https-connections/. Consulté le septembre 6, 2017.
16.
Behdad S. Why can’t we fix our own electronic devices? The Conversation. https://theconversation.com/why-cant-we-fix-our-own-electronic-devices-77601. Published 12 juillet 2017. Consulté le septembre 6, 2017.
17.
Solon O. A right to repair: why Nebraska farmers are taking on John Deere and Apple. the Guardian. https://www.theguardian.com/environment/2017/mar/06/nebraska-farmers-right-to-repair-john-deere-apple. Published 6 mars 2017. Consulté le septembre 6, 2017.
18.
Barrett      Brian. 2015 Was the Year We Started Buying Phones Like Cars. WIRED. https://www.wired.com/2015/12/the-year-we-started-buying-phones-like-cars/. Published 21 décembre 2015. Consulté le septembre 6, 2017.
19.
England under the Norman and Angevin Kings. global.oup.com. https://global.oup.com/academic/product/england-under-the-norman-and-angevin-kings-1075-1225-9780199251018. Consulté le septembre 6, 2017.
20.
serfdom. Encyclopedia Britannica. https://www.britannica.com/topic/serfdom. Consulté le septembre 6, 2017.
21.
Arthur C. The hidden costs of building an Android device. the Guardian. https://www.theguardian.com/technology/2014/jan/23/how-google-controls-androids-open-source. Published 23 janvier 2014. Consulté le septembre 6, 2017.
22.
X. Chen B. Samsung Smartphones –  the Problem (Just Prune the Bad Apps). nytimes.com. https://www.nytimes.com/2016/03/17/technology/personaltech/make-a-samsung-smartphone-great-by-switching-out-its-apps.html. Published 16 mars 2016. Consulté le septembre 6, 2017.
23.
8 States Have Introduced Right to Repair Legislation, Apple to Oppose. iFixit. https://ifixit.org/blog/8780/apple-right-to-repair/. Consulté le septembre 6, 2017.
24.
Boxall A. Freedom! It’s finally legal to unlock your phone in the U.S. again. Digital Trends. https://www.digitaltrends.com/mobile/finally-legal-unlock-smartphone/. Published 4 août 2014. Consulté le septembre 6, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 4,50 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d’emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l’actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG