Étiqueté : Nutrition

Depuis quelques mois, des chercheurs et des médias pointent que l'industrie du sucre aurait influencé des études scientifiques minimisant le rôle du sucre dans les maladies cardiaques. Une analyse historique montre que ce complot n'a jamais existé. 1

Aucune preuve de l’influence de l’industrie du sucre sur des études scientifiques des années 1960

Depuis quelques mois, des chercheurs et des médias pointent que l’industrie du sucre aurait influencé des études scientifiques minimisant le rôle du sucre dans les maladies cardiaques. Une analyse historique montre que ce complot n’a jamais existé.

Il y a 50 ans, l'industrie du sucre aurait fermé les yeux sur une étude montrant le lien entre le saccharose (sucre) et la maladie coronarienne ainsi que le cancer de la vessie. Ces révélations viennent de documents internes de la Sugar Research Fondation, mais il est assez problématique de tirer des conclusions sur le consensus actuel à partir de documents datant de 50 ans. 1

L’industrie du sucre avait fermé les yeux sur les effets nocifs du saccharose

Il y a 50 ans, l’industrie du sucre aurait fermé les yeux sur une étude montrant le lien entre le saccharose (sucre) et la maladie coronarienne ainsi que le cancer de la vessie. Ces révélations viennent de documents internes de la Sugar Research Fondation, mais il est assez problématique de tirer des conclusions sur le consensus actuel à partir de documents datant de 50 ans.

Une étude espagnole suggère que le fait de sauter le petit-déjeuner est associé à un risque élevé de développer d'athérosclérose subclinique. Même si ce trouble ne présente aucun symptôme lorsqu'on est jeune, il est associé au développement des maladies cardiovasculaires par la suite. Et non, du café et des clopes ne sont pas un "petit-déjeuner équilibré". Pour avoir le pourcentage optimal de l'apport calorique, les auteurs recommandent une tasse de café, un verre de lait ou du yaourt, des fruits, du pain au blé entier avec des tomates et de l'huile d'olive. 0

L’importance du petit-déjeuner dans la prévention des maladies cardiovasculaires

Une étude espagnole suggère que le fait de sauter le petit-déjeuner est associé à un risque élevé de développer d’athérosclérose subclinique. Même si ce trouble ne présente aucun symptôme lorsqu’on est jeune, il est associé au développement des maladies cardiovasculaires par la suite. Et non, du café et des clopes ne sont pas un “petit-déjeuner équilibré”. Pour avoir le pourcentage optimal de l’apport calorique, les auteurs recommandent une tasse de café, un verre de lait ou du yaourt, des fruits, du pain au blé entier avec des tomates et de l’huile d’olive.