De “l’eau sans gluten” ou quand l’étiquetage alimentaire devient absurde

Récemment, vous pouvez acheter de l’eau “sans gluten” et “sans OGM”. Cela montre que l’étiquetage alimentaire atteint des sommets d’absurdité sans précédent.


Récemment, vous pouvez acheter de l'eau "sans gluten" et "sans OGM". Cela montre que l'étiquetage alimentaire atteint des sommets d'absurdité sans précédent.

La folie de l’étiquetage alimentaire combinée avec des titres racoleurs concernant les dangers du gluten, des OGM et des hormones mène à des situations totalement absurdes.1 2 3 Par exemple, vous pouvez désormais acheter de l’eau “Premium” qui est garantie sans gluten, sans OGM, mais qui est également Kascher et organique.4 En sachant qu’il n’y a pas une seule goutte d’eau qui contient ces substances.

Même si certaines étiquettes contiennent de l’information qui n’est pas facilement détectable par les consommateurs, d’autres contiennent des informations trompeuses qui exploitent le manque de connaissances des consommateurs et ces étiquettes exploitent leur volonté pour payer une chose Premium qui serait de qualité supérieure. Par exemple, une étiquette sur le pays d’origine du produit est utile, mais mettre une étiquette sans gluten et sans OGM sur une bouteille d’eau n’a aucun sens.5 Dans mon expérience d’économiste sur l’alimentation, une telle “fausse transparence” n’informe pas le consommateur concernant la nature de leurs aliments. De plus, elle peut diminuer le bien-être quand le prix est plus cher. Et une nouvelle taxe sur l’étiquetage alimentaire l’année prochaine ne va pas arranger les choses.

Un résumé des étiquettes alimentaires

Avant la fin des années 1960, les consommateurs ignoraient beaucoup de choses sur le contenu nutritionnel des aliments préparés qu’ils achetaient au marché.6 La croissance dramatique des aliments préparés a changé cette approche et elle a permis de créer un système obligatoire d’étiquetage des aliments au début des années 1970. Et comme nous en apprenions plus sur l’aliment et la santé, le Congrès a voulu fournir plus d’informations aux consommateurs en passant la Nutrition Labeling and Education Act en 1990 qui a permis à la FDA d’exiger que les entreprises listent certains nutriments et d’autres détails sur l’emballage.7 8

La comparaison des changements dans les labels alimentaires Crédit : Food and Drug Administration via AP

Depuis cette époque, l’étiquetage alimentaire est parti dans tous les sens.9 Certains labels tels “qu’organique” suivent des directives fédérales strictes tandis que d’autres ne sont pas régulés comme le “naturel”.10 11 Les oeufs, qui proviennent de “poules en liberté” (cage-free), ne sont pas régulés, mais les poules “en élevage” (Free-range) le sont.12 Le lait que vous buvez peut provenir de vaches qui sont “nourries avec de l’herbe” (grass-fed) qui n’est pas régulée ou “sans hormone” qui est régulée.13 Ces étiquettes sont largement le résultat du consommateur qui veut en savoir sur la production des aliments qu’il consomme et il est prêt à payer pour des affirmations qu’elles soit vraies ou non.

Les caractéristiques d’un produit

Pour comprendre comment l’étiquetage dirige le comportement du consommateur, il faut connaitre un peu d’économie. L’économiste Kevin Lancaster a suggéré que les consommateurs ne vont pas tirer du plaisir d’un produit qu’ils vont acheter, mais de ses caractéristiques.14

Par exemple, quand vous achetez une voiture, ce sont ces caractéristiques telles que sa couleur, sa marque, sa taille, son prix, son type de carburant qui vont vous donner l’envie de l’acheter. Quand vous cherchez une voiture en ligne, ce sont ces caractéristiques qui seront des options de recherche. Certaines de ces caractéristiques telles que la taille et la couleur sont visibles et vérifiables à l’oeil nu avant l’achat, mais d’autres caractéristiques telles que l’efficacité de la consommation du carburant n’est possible que lorsque vous avez signé le contrat d’achat et que vous avez les clés.

Une connexion Wifi sans gluten - Crédit : Mr. Gray

Une connexion Wifi sans gluten – Crédit : Mr. Gray

En d’autres termes, l’entreprise connait mieux la voiture que vous et c’est quelque chose que les économistes connaissent comme l’asymétrie de l’information.15 L’économiste George Akerlof a gagné un prix Nobel pour ses travaux sur l’asymétrie de l’information et comment cela a profité à de nombreux marchés.16 De même, l’aliment possède des caractéristiques qui sont uniquement vérifiables après l’achat. Vous pouvez prendre une pomme et la scruter dans tous les sens, mais vous ne pourrez la goûter qu’après l’achat et vous ignorez le nombre de calories qu’elle va vous donner.17 Et c’est là que l’étiquetage alimentaire peut intervenir.

Exploiter le manque de connaissance

Malheureusement, le problème est qu’on ne peut pas supprimer totalement l’asymétrie de l’information et les consommateurs n’auront jamais la connaissance qu’ils souhaitent avant leurs achats. L’étiquetage obligatoire permet de combler ce manque de connaissance, notamment si l’information supplémentaire contribue au bien-être du consommateur. Par exemple, qu’un aliment contient 160 calories et 60 % de l’apport journalier en vitamine C.

Cependant, certaines entreprises utilisent les étiquettes alimentaires pour exploiter ce manque de connaissance en se basant sur l’inquiétude des consommateurs ou pour augmenter le prix du produit et leurs parts du marché par la même occasion. L’une de leurs tactiques est de fournir une fausse transparence via les Labels d’absence (“sans gluten”, “sans OGM”, etc.). Et on trouve ces labels “sans” dans des produits qui ne peuvent pas avoir cet ingrédient à la base.

L'eau de la marque BLK sans gluten et sans OGM...

L’eau de la marque BLK sans gluten et sans OGM…

L’exemple de l’eau sans gluten est extrême et montre l’absurdité de cette situation. Mais d’autres nécessitent un peu de connaissance pour découvrir leur inutilité. Étant donné que des régulations fédérales nécessitent qu’on ne puisse pas utiliser des hormones dans le porc ou le poulet, on a des publicités qui nous promettent des “blancs de poulets sans hormones” ce qui n’a aucun sens.18 19 20 Mais cela permet aux entreprises d’augmenter leur prix ou se démarquer de la compétition. La FDA permet à une entreprise d’utiliser la phrase “sans” aussi longtemps que les régulations fédérales interdisent l’utilisation des hormones.

L’avertissement sur la sécurité

Une nouvelle loi sur l’étiquetage des OGM sur certains aliments va aggraver ces problèmes une fois qu’elle sera effective à l’été 2018.21 Pour le comprendre, retournons à l’asymétrie de l’information et une théorie économique associée qu’on connait comme l’effet de Signal. L’effet de Signal se produit quand un acheteur reçoit un message implicite à partir d’un indice explicite. Par exemple, un aliment avec le label “faible en sodium” peut communiquer implicitement que le sel est mauvais pour votre santé. Quand le gouvernement est impliqué dans l’effet du signal, avec le label qui devient obligatoire, l’impact devient plus fort.

Le Vermont a été le premier Etat à exiger l'étiquetage des aliments OGM - Crédit : AP Photo/Wilson Ring

Le Vermont a été le premier Etat à exiger l’étiquetage des aliments OGM – Crédit : AP Photo/Wilson Ring

Ainsi, l’étiquetage des OGM est associé implicitement au fait les aliments génétiquement modifiés sont mauvais d’une façon ou d’une autre et le consommateur aura cette impression de manière instinctive quand il verra le label “sans OGM”. Même si certains pays ont banni l’utilisation des OGM comme l’Europe, la FDA a déclaré qu’on a des preuves innombrables qui ont démontré que les aliments provenant de plantes OGM sont aussi sains et comparables aux aliments non OGM.22 23 24 Le résultat de cette loi est que les entreprises, qui vendront des produits sans OGM, vont balancer des labels “sans OGM” alors même que cette loi ne s’applique pas à ces produits.

Ma crainte est que les consommateurs seront plus mystifiés alors que les entreprises vont tomber dans l’absurde avec des labels qui feront croire que leurs produits sont supérieurs à la compétition dans les étagères des épiceries. La seule chose concrète pour le consommateur est qu’il paiera un prix plus élevé en échange de ces labels.

Traduction d’un article de The Conversation par Brandon McFadden, professeur adjoint d’économie sur les aliments et les ressources à l’université de Floride.

Sources

1.
Healthy or hype? 16 most misleading food labels. cbsnews.com. https://www.cbsnews.com/media/healthy-or-hype-16-most-misleading-food-labels/. Accessed August 29, 2017.
2.
10 Reasons to Avoid GMOs. responsibletechnology.org. http://responsibletechnology.org/10-reasons-to-avoid-gmos/.
3.
Hormones in Food: Should You Worry? Health.com. http://www.health.com/health/article/0,,20458816,00.html. Accessed August 29, 2017.
4.
L’eau de la marque BLK sans gluten, sans ogm, sans rien… getblk.com. https://getblk.com/. Accessed August 29, 2017.
5.
Blk Beverages – Spring Water Enriched with Fulvic Acid (Pack of 2) 16.fl 1pt 0.9oz(500ml)  blk. http://amazon.com. https://www.amazon.com/Blk-Beverages-Spring-Enriched-Fulvic/dp/B00CQ00PX4. Accessed August 29, 2017.
6.
History of Nutrition Labeling – Front-of-Package Nutrition Rating Systems and Symbols – NCBI Bookshelf. http://ncbi.nlm.nih.gov. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK209859/. Accessed August 29, 2017.
7.
H.R.3562 – 101st Congress (1989-1990): Nutrition Labeling and Education Act of 1990. congress.gov. https://www.congress.gov/bill/101st-congress/house-bill/3562. Accessed August 29, 2017.
8.
Nutrition Facts Label Programs and Materials. fda.gov. https://www.fda.gov/food/ingredientspackaginglabeling/labelingnutrition/ucm20026097.htm. Accessed August 29, 2017.
9.
“Wild west” of eco-labels: sustainability claims are confusing consumers. the Guardian. https://www.theguardian.com/sustainable-business/eco-labels-sustainability-trust-corporate-government. Published July 4, 2014. Accessed August 29, 2017.
10.
Organic Regulations | Agricultural Marketing Service. ams.usda.gov. https://www.ams.usda.gov/rules-regulations/organic. Accessed August 29, 2017.
13.
Grass Fed Marketing Claim Standard | Agricultural Marketing Service. ams.usda.gov. https://www.ams.usda.gov/grades-standards/beef/grassfed. Accessed August 29, 2017.
14.
Characteristics demand theory | Policonomics. policonomics.com. http://policonomics.com/characteristics-demand/. Accessed August 29, 2017.
15.
Staff I. Asymmetric Information. Investopedia. http://www.investopedia.com/terms/a/asymmetricinformation.asp. Published November 19, 2003. Accessed August 29, 2017.
16.
The Market for “Lemons”: Quality Uncertainty and the Market Mechanism. economics.sas.upenn.edu. http://economics.sas.upenn.edu/~hfang/teaching/socialinsurance/readings/fudan_hsbc/Akerlof70(2.1).pdf. Accessed August 29, 2017. [Source]
17.
Ugly Fruit & Veg. EndFoodWaste.org. http://www.endfoodwaste.org/ugly-fruit—veg.html. Accessed August 29, 2017.
19.
Why you should ignore that “hormone free” label the next time you buy pork or chicken. businessinsider.com. http://www.businessinsider.com/no-added-hormones-chicken-pork-usda-fda-regulations-2016-3. Accessed August 29, 2017.
20.
Le poulet aux hormones, une drôle d’histoire pas vraiment drôle ! laurent.berthod.over-blog.fr. http://laurent.berthod.over-blog.fr/article-le-poulet-aux-hormones-une-drole-d-histoire-pas-vraiment-drole-49829833.html. Accessed August 29, 2017.
21.
‘‘Subtitle E—National Bioengineered Food Disclosure Standard . http://ams.usda.gov. https://www.ams.usda.gov/sites/default/files/media/Final%20Bill%20S764%20GMO%20Discosure.pdf. Accessed August 29, 2017.
22.
More than half of EU officially bans genetically modified crops. New Scientist. https://www.newscientist.com/article/dn28283-more-than-half-of-european-union-votes-to-ban-growing-gm-crops/. Accessed August 29, 2017.
23.
Consumer Info About Food from Genetically Engineered Plants. http://fda.gov. https://www.fda.gov/Food/IngredientsPackagingLabeling/GEPlants/ucm461805.htm. Accessed August 29, 2017.
24.
An overview of the last 10 years of genetically engineered crop safety research. agrobio.org. http://www.agrobio.org/bfiles/fckimg/Nicolia%202013.pdf. Accessed August 29, 2017.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *