Tagged: Ocean

Les chercheurs rapportent la découverte des Autolykiviridae qui est un nouveau groupe de virus dans les océans. Leur principale particularité est qu'ils n'ont pas de queues comme les virus normaux et que leur mode d'action est plus lent. Même si l'étude s'est concentrée sur les océans, il se pourrait qu'il y ait des Autolykiviridae chez les humains. 0

Autolykiviridae, un nouveau groupe de virus dans les océans

Les chercheurs rapportent la découverte des Autolykiviridae qui est un nouveau groupe de virus dans les océans. Leur principale particularité est qu’ils n’ont pas de queues comme les virus normaux et que leur mode d’action est plus lent. Même si l’étude s’est concentrée sur les océans, il se pourrait qu’il y ait des Autolykiviridae chez les humains.

Des limaces de mer, provenant d'un navire japonais, qu'on a trouvé dans l'Oregon en 2015 - Crédit : John Chapman 0

Des centaines d’espèces ont traversé le Pacifique à cause du Tsunami de 2011

C’est une conséquence plutôt inattendue. À cause du tsunami de 2011, les chercheurs ont découvert des centaines d’espèces côtières qui ont traversé l’océan pour atteinte les cotes d’Hawaï et de la Côte Ouest des États-Unis en utilisant les débris de plastique comme des radeaux improvisés. C’est la première fois qu’on voit un voyage transocéanique d’une telle ampleur.