Étiqueté : plante

Un gène (rouge et blanc) lié à un nanotube de carbone peut facilement se glisser dans les cellules végétales, où il est exprimé comme s'il s'agissait du gène de la cellule. Dans ce cas, l’insertion du gène de la protéine fluorescente verte fait briller les feuilles en vert. Le nanotube a un diamètre de 1 nanomètre et une longueur de plusieurs centaines de nanomètres - Crédit : UC Berkeley graphic by Ella Marushchenko 0

Avec les nanotubes, la modification génétique des plantes devient un jeu d’enfant

Insérer ou modifier des gènes dans des plantes relève plus de l’art que de la science, mais une nouvelle technique mise au point par l’Université de Californie à Berkeley pourrait permettre de concevoir génétiquement tout type de plante, en particulier avec l’édition de gènes via CRISPR-Cas9.