Google, Facebook et Dell deviennent des "Amicus curiaes" de Samsung dans son procès contre Apple


  • FrançaisFrançais



  • Facebook, Dell et Google deviennent des Amicus curiaes, qui signifie ami de la cour, de Samsung pour l’aider à se défendre dans le procès contre Apple.

    apple-samsung-Amicus-curiaes

    Apple et Samsung s’égorgent joyeusement devant les tribunaux depuis 2011 dans une guerre de brevets qui n’a pas encore dit son dernier mot alors qu’on est en 2015. Le procès de ces 2 entreprises est une chose banale, mais une information provenant d’Inside Sources pourrait créer un nouveau rebondissement. Il semble que les géants de la Silicon Valley aient décidé d’unir leur force avec Samsung en devenant des amis de la cour (Amicus curiae) du géant coréen pour protester contre les attaques ridicules et sans aucun fondement d’Apple. À la base, Apple a accusé Samsung de violation de brevet en estimant que Samsung avait utilisé le design de l’iPhone, les gestes tactiles et la fonction de zoom pour créer ses propres modèles.

    Un jugement anti-Samsung va affecter toutes les entreprises technologiques

    Mais les entreprises de la Silicon Valley estiment qu’une décision contre Samsung aurait d’énormes répercussions sur le reste du monde technologique. Dans leur déposition en tant qu’ami de la cour, ces entreprises ont affirmé qu’une décision contre Samsung provoquerait des résultats tellement absurdes et des impacts dévastateurs sur des entreprises qui dépensent des milliards de dollars pour créer leurs technologies et leurs composants. La déclaration argue que la technologie est une affaire complexe et que ce n’est pas juste des bords arrondis d’un téléphone. Un appareil possède des composants qui utilisent différentes technologies provenant de différents fabricants. Et si l’utilisation de ces composants peut faire l’objet d’une plainte, alors la totalité des entreprises pourrait se retrouver à la place de Samsung. Les Patents Trolls ouvriraient le champagne même si tout le monde a deviné que ces entreprises, avec cette déclaration, accusent Apple d’être le plus grand Patent Troll qui a littéralement pourri le secteur technologique.

    Cette coalition de la Silicon Valley s’inquiète également que ce type de plainte débile puisse être appliqué aux logiciels et aux plateformes en ligne. Ces entreprises ont déclaré que parfois, un logiciel contenant 100 millions de lignes de code pourrait avoir une ligne de code qui appartiendrait à une autre entreprise. Si le tribunal condamne Samsung, alors quelqu’un pourrait demander des droits sur le logiciel de 100 millions de lignes de code parce qu’il posséderait cette fichue ligne de code. Et les dommages et intérêts seraient disproportionnés et relèveraient de l’extorsion pure et simple. On rappelle que Samsung a été condamné à payer 1 milliard de dollars à Apple, mais qu’une cour d’appel l’avait réduit à 548 millions de dollars.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.