Facebook provoque la misère parmi ses utilisateurs à cause de l'envie


  • FrançaisFrançais

  • Une étude révèle que les utilisateurs de Facebook sont constamment plongé dans la misère et la dépression. Et la raison est la plus vieille de la nature humaine. L’envie et la jalousie.


    Facebook provoque la misère parmi ses utilisateurs à cause de l'envie

    Cette étude s’est porté sur 1 193 utilisateurs et elle a été menée par Izak Benbasat de la Sauder School of Business à l’université de Colombie-Britannique. Des universités en Allemagne (Technische Universität Darmstadt) et en Suisse (Universität Bern) ont également participé à la recherche. Elle révèle que l’envie et la jalousie sont les principales raisons de la dépression et de la misère des utilisateurs sur . La plupart des utilisateurs regardent les images et les publications de leurs amis et ils pensent que la vie de leurs amis est plus intéressante et plus trépidante que la leur. Cela provoque un sentiment d’anxiété, de jalousie et d’envie permanente.

    Le cercle vicieux de la famille et de la vie idéale sur

    Pour éviter cette envie et prouver qu’on a une meilleure vie, les utilisateurs mentent constamment sur . Ils dressent un portrait idéal de leur vie pour surpasser celle de leurs amis et cela crée un cercle vicieux. Car les autres surenchérissent à leur tour et chacun est déprimé après chaque nouvelle ou publication sur d’une vie prétendumment excitante, mais qui est assez banale pour ne pas dire pathétique.

    Les plus jeunes vont jusqu’à créer des fausses photos de voyage dans des pays exotiques juste pour montrer qu’ils sont les meilleurs. Cette surenchère sur crée l’envie, la dépression et le narcissisme et cela peut devenir catastrophique pour les plus jeunes. Ces derniers sont très sensibles au jugement des autres et leur tendance d’imiter les autres peut provoquer d’autres cercles vicieux où ils vont perdre leur identité et avoir des ambitions irréalistes sur la vie idéale.

    Tous les réseaux sociaux sont concernés

    L’étude a pris l’exemple de , mais tous les réseaux sociaux sont concerné, car la mentalité reste la même. Sur le long terme, cela peut provoquer des maladies mentales chez les adolescents. Et il n’y a pas de remède miracle selon les chercheurs. Car la publication d’images et des événements de sa vie sont la base de , mais il est important que les utilisateurs comprennent que leurs comportements ont forcément un impact sur leurs amis. Les et les enseignants doivent également prendre en compte ce coté sombre des médias sociaux.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *