L'Union européenne lance une action antitrust contre Qualcomm


  • FrançaisFrançais

  • L’Union européenne vient de lancer une enquête antitrust contre Qualcomm pour corruption et pratique déloyale sur les prix.



    L’Union européenne vient de franchir la première étape pour une action antitrust contre Qualcomm. L’Europe accuse Qualcomm d’avoir payé l’un de ses clients pour des contrats exclusifs et une prédation de prix pour détruire l’un de ses principaux concurrents.

    Qualcomm aurait soudoyé un de ses principaux clients

    Qualcomm est accusé d’avoir payé l’un des principaux fournisseurs de Smartphones et de tablettes sur le marché pour que celui-ci signe des contrats exclusifs et qu’il refuse toutes les offres de la compétition. De plus, l’UE accuse également Qualcomm sur une prédation des prix. L’entreprise aurait vendu certaines de ces puces à perte pour étouffer la concurrence et lui permettre d’acquérir un monopole dans le secteur des processeurs pour Smartphone.

    Notons que cette accusation d’antitrust contre Qualcomm date de juillet 2015, mais l’Union Européenne vient de franchir la première étape pour une action officielle. Qualcomm possède de 3 à 4 mois pour donner sa réponse et d’être entendu par les enquêteurs européens.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *