lundi , 20 novembre 2017

Silicon Valley : Les femmes toujours indésirables en technologie

Le secteur de la technologie a une mauvaise réputation sur le traitement des femmes. Désormais, un sondage de 200 femmes de pouvoir et d’influence principalement à San Francisco Bay Area et à la Silicon Valley prouve que cette réputation est méritée.


Silicon Valley : Les femmes toujours indésirables en technologie
Selon Elephant in the Valley, 60 % des femmes dans le sondage ont décrit qu’elles ont été harcelées sexuellement, 65 % ont déclaré que ces avances venaient d’un supérieur et une femme sur trois a déclaré qu’elle avait peur d’être attaqué physiquement. Toutes les femmes sondées avaient 10 ans d’expérience dans les entreprises technologiques de la Silicon Valley et 25 % avaient des postes de cadres.

Le secteur technologique est principalement dominé par les hommes avec seulement 15 % des femmes qui postulent aux offres. Ce manque de diversité est devenu un point central du débat, notamment avec l’affaire Ellen Pao et son accusation de discrimination contre Kleiner Perkins Caufield & Byers. Cependant, Ellen Pao a souvent été accusée de manipuler la cause des femmes dans le secteur technologique pour ses propres intérêts et cacher son incompétence comme dans l’affaire de Reddit.

Ellen Pao a perdu contre Kleiner Perkins, mais cela a inspiré la création de ce sondage. Selon les auteurs, on ne prend pas le cas individuel d’Ellen Pao, mais cela permet de comprendre les difficultés quotidiennes des femmes dans les entreprises technologiques. Les co-auteurs du sondage incluent d’anciens entrepreneurs et des investisseurs technologiques, notamment Trae Vassallo qui a témoigné pendant le procès de Pao sur le fait qu’elle avait aussi été harcelée sexuellement par Kleiner Perkins.

Les autres résultats du sondage nous disent que 66 % des femmes ont senti qu’elles ont été exclues des opportunités de réseautage parce qu’elles étaient des femmes et 90 % des femmes ont affirmé qu’elles ont souffert de comportements sexistes à l’extérieur de leurs entreprises ou pendant les conférences. 87 % des femmes ont déclaré que leurs collègues masculins avaient fait des déclarations humiliantes et méprisantes à leur égard.

 

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d’Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG