Vos photos Facebook peuvent tromper la reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est promue comme étant plus sécurisé que les mots de passe, mais des chercheurs viennent de démontrer que vos photos de profil sur les réseaux sociaux peuvent servir à obtenir des données biométriques.


De simples photos Facebook peuvent servir pour tromper la reconnaissance faciale.

Les gens sont sceptiques face à la prétendue de la . et de la reconnaissance faciale Et cette dernière découverte ne risque pas de les faire changer d’avis. Pendant la conférence Usenix, des chercheurs de l’université de la Caroline du Nord ont démontré qu’on pouvait recréer des données biométriques à partir de simples photos de profil sur . Les chercheurs ont collecté les photos de profil de 20 volontaires sur des sites comme Facebook, Linkedin, etc. Ensuite, ils ont créé des modèles 3D de ces photos en ajoutant des animations et des textures pour que ça fasse vrai.

Si la photo de profil n’était pas entièrement disponible, alors les chercheurs se sont débrouillés pour combler les manques sur les détails. L’utilisation des ombres et des textures a permis de recréer des photos. Les volontaires étaient des chercheurs en sécurité et donc, il était difficile de trouver des photos sur eux. Pourtant, les chercheurs ont réussi à obtenir des données biométriques à partir de simples photos en faible résolution. Ensuite, ils ont tenté de tromper la avec leurs modèles 3D. La reconnaissance faciale a considéré que les modèles 3D étaient de vrais visages dans la plupart des cas et cela provoque un énorme risque de sécurité. Si on peut tromper la reconnaissance faciale avec vos photos sur Facebook, alors le coffre-fort biométrique n’est qu’une chimère.

De simples photos Facebook peuvent servir pour tromper la reconnaissance faciale.

Les chercheurs ont testé leurs modèles 3D sur plusieurs systèmes de reconnaissance faciale tels que KeyLemon, Mobius, TrueKey, BioID et 1D. Ces systèmes sont disponibles comme des applications sur Google Play et tous ces systèmes se sont fait avoir par les photos truquées alors que ces applications sont censées protéger votre téléphone avec les données biométriques. Google a déjà averti que la reconnaissance faciale est moins sécurisé que des mots de passe, des codes PIN ou le dessin de pattern pour déverrouiller son téléphone. Ce ne sont pas les données biométriques qui sont en cause, mais les logiciels qui les analysent et qui sont promus dans le commerce alors qu’ils sont totalement inefficaces.

Source : Usenix

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *