Chine : Ban total des VPN et autorisation de piratage à l’étranger

Coup sur coup, les autorités chinoises viennent de faire passer 2 directives en interdisant totalement l’utilisation des VPN dans une ville et en autorisant le piratage des machines à l’étranger.


Coup sur coup, les autorités chinoises viennent de faire passer 2 directives en interdisant totalement l'utilisation des VPN dans une ville et en autorisant le piratage des machines à l'étranger.

La bannit les depuis 2012, mais jusqu’à présent, c’était sporadique et les fournisseurs étaient plutôt tranquilles. Mais en janvier 2017, la a durci ses lois anti-VPN en exigeant que tous les fournisseurs soient enregistrés en et qu’ils possèdent un site en .cn. Cela signifie que leur infrastructure VPN doit passer par la censure chinoise. Cette directive permet l’utilisation des VPN, mais son efficacité est très limitée. Mais les autorités locales de la ville de Chongqing ont décidé de bannir simplement l’utilisation des VPN.1

Une amende de 2000 dollars et un avertissement officiel attend les entreprises et les particuliers qui vendent ou utilisent des VPN. Pour justifier leur décision, les autorités locales ont déclaré que c’est pour combler les quelques brèches qui existent dans le Great Firewall qui permet toujours d’accéder à du contenu non conforme aux lois chinoises.

Autorisation de pirater des données à l’étranger

La seconde loi chinoise autorise les forces de l’ordre et les agences de renseignement à extraire et à analyser les données qui sont dans des machines à l’extérieur de son territoire du moment que ces données sont utilisées dans des activités criminelles.2 Cela inclut des disques durs et des serveurs situés à Taiwan, Macau et Hong Kong, mais la loi précise que tous les pays peuvent être concernés du moment que les données en question sont illégales par rapport aux lois domestiques chinoises. On pourrait jeter la pierre sur la Chine puisque c’est un permis de Pirater à grande échelle, mais les pays occidentaux prétendument démocratiques le font aussi depuis plusieurs années. La Chine est juste plus honnête en l’annonçant comme une loi officielle et on apprécie cette transparence comparée à l’hypocrisie des Américains dans ce domaine.

Mais cela montre surtout l’importance de protéger sa vie privée et du . Alors que les gouvernements du monde gueulent comme des putois contre le à chaque attentat, ils ne comprennent que les citoyens doivent pouvoir utiliser des outils de qui soit très robuste pour minimiser les dégâts dans le cas d’attaques orchestrées par les Etats. Et quand on voit ce qui se passe en Chine, en Russie et aux États-Unis, alors on se dit que le et des outils comme le VPN sont plus que nécessaires.

Sources

1.
Chongqing police to punish those skirting China’s Great Firewall. scmp.com. http://www.scmp.com/news/china/policies-politics/article/2082752/chongqing-police-punish-those-skirting-chinas-great.
2.
Did China Quietly Authorize Law Enforcement to Access Data Anywhere in the World? Lawfare. https://www.lawfareblog.com/did-china-quietly-authorize-law-enforcement-access-data-anywhere-world. Published March 27, 2017. Accessed April 4, 2017.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *