Obama autorise la CIA et les forces spéciales à effectuer des assassinats ciblés en Syrie


Des membres de l'Etat Islamique en Syrie.

Le président vient d’autoriser les Forces spéciales et la à effectuer des assassinats ciblés sur les dirigeants de l’Etat Islamique en Syrie.

La CIA va collaborer avec les Forces spéciales pour effectuer des assassinats ciblés sur les leaders de l’Etat Islamique et d’autres groupes terroristes en Syrie. Le programme, qui a été autorisé directement par le président Barack Obama, est limité et pour le moment, cela n’a concerné qu’une douzaine d’attaques contre les militants de . Même si les assassinats ciblés sont fréquents contre les terroristes, cela reste une stratégie radicale et prouve la frustration de Washington qui n’obtient pas de résultats probants contre l’Etat Islamique. Un précédent rapport mentionne que l’Etat Islamique ne montre aucun signe de ralentissement sans oublier que le Pentagone a ouvert une enquête pour découvrir les sources de faux rapports optimistes sur la lutte contre Daesh.

Le Washington Post, qui a révélé l’existence de ce programme d’assassinat, écrit que ce programme sera mené conjointement par le Counterterrorism Center (CTC) de la CIA et du Joint Special Operations Command (JSOC). Le CTC va identifier et localiser les leaders de l’Etat Islamique en Syrie tandis que le JSOC sera chargé de les tuer. Les assassinats se feront principalement par des drones. Ces 2 agences possèdent leurs propres centres de drones respectifs en Virginie et en Caroline du Nord. Et ils ont déjà échangé plusieurs de leurs conseillers pour accéder au flux vidéo des drones.

Ces assassinats ciblés sur l’Etat Islamique concernent des figures à haute valeur stratégique. Cela inclut les dirigeants, mais également les membres à l’étranger qui aident l’organisation à recruter des membres ou à diffuser sa propagande. Le Washington Post écrit que Junaid Hussain faisait parmi des membres de Daesh qui ont déjà été tués par la collaboration de la CIA/JSOC. Junaid Hussain était un citoyen britannique qui était l’un des principaux responsables de la propagande de l’Etat Islamique sur les réseaux sociaux. Ce programme d’assassinat ne fait pas partie de l’offensive globale des États-Unis contre Daesh.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *