Le Pentagone donne des renseignements à la Syrie à l'insu de la Maison Blanche


  • FrançaisFrançais

  • Le journaliste américain Seymour Hersh prétend que le Pentagone donne des renseignements à la Syrie d’Assad à l’insu de la Maison Blanche. Si l’histoire se confirme, alors cela prouvera une fois de plus l’écart grandissant entre la Maison Blanche et le Pentagone.


    Le Pentagone partage secrètement des renseignements avec la Syrie d'Assad à l'insu de la Maison Blanche

    Le Département américain de la défense partage secrètement des renseignements avec le gouvernement syrien de Bashar al-Assad sans l’autorisation de la Maison Blanche selon un journaliste américain. Officiellement, le gouvernement américain est opposé au régime d’Assad et la Maison Blanche a répété à plusieurs reprises que la paix est uniquement possible en Syrie si la famille Assad quitte le pouvoir. Mais dans un rapport publié dans London Review of Books, le reporter vétéran Seymour Hersh prétend que le commandement militaire américain aide secrètement la famille Assad pour vaincre les groupes islamistes en Syrie.

    Citant un ancien conseiller senior du Joint Chiefs of Staff (JCS), qui comprend les principales têtes dirigeantes du Pentagone, Hersh écrit que le Pentagone partage des renseignements avec Damas via des nations tierces telles qu’Israël, l’Allemagne et même la Russie. L’accord secret est pour vaincre Daesh et Jabhat al-Nosra, l’un des groupes associés à Al Qaïda en Syrie. On doit noter, selon Hersh, que la Maison Blanche incluant le président Barack Obama n’a pas autorisé ce partage de renseignement et qu’il ne connait pas cet accord secret. Mais cet ancien conseiller du JSC, source du journaliste, estime que ce n’est pas étonnant, car la Maison Blanche n’a pas à autoriser chaque décision tactique du Pentagone.

    Cependant, Hersh estime que si le président Obama a été délibérément tenu à l’écart de ce partage de renseignement entre Damas et le Pentagone, cet accord secret renforce la faiblesse de l’Executif par rapport au Pentagone. Cela indique également un fossé grandissant entre la Maison Blanche et le Pentagone par rapport à la position américaine dans la Guerre civile en Syrie.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *