Moscou travaille avec les Talibans pour contrer Daesh

Un envoyé de la Russie en Afghanistan a déclaré que Moscou travaille désormais avec les Talibans pour contrer Daesh.


Zamir Kabulov admet que Moscou travaille avec les Talibans pour contrer l'Etat Islamique
Zamir Kabulov, envoyé spécial de la Russie en Afghanistan.

Zamir Kabulov est l’envoyé officiel de la Russie en Afghanistan et il a déclaré que Moscou travaille avec les Talibans pour stopper l’avancée de l’ dans la région. De nombreux combattants Talibans sont des descendants directs des Pachtounes afghan ou pakistanais qui ont combattu l’Armée Rouge soviétique dans les années 1980. Et les Talibans controlent toujours une grande partie de l’Afghanistan malgré les efforts des Américains pour les déloger. Mais les Talibans sont menacés à leur tour par . L’Etat Islamique commence à connaitre une popularité croissante en Afghanistan avec de nombreuses tribus qui ont prêté allégeance. En revanche, les leaders Talibans ont rejeté Daesh en estimant que son leader, Abu Bakr al-Baghdadi, est un imposteur quand il prétend être le Calife de tous les musulmans.

Depuis 2 ans, de nombreux médias occidentaux estimant que la Russie, ayant peur de la montée de Daesh en Asie Centrale, a contacté les Talibans pour contrer l’Etat Islamique. Et la semaine dernière, Zamir Kabulov, envoyé spécial de la Russie en Afghanistan, a admis publiquement que la Russie collabore étroitement avec les Talibans pour combattre l’Etat Islamique en ajoutant que Moscou maintient des canaux de communications privilégiés pour échanger des renseignements. Zamir Kabulov est considéré comme l’un des meilleurs experts russes sur l’Afghanistan. Il a été ambassadeur de la Russie en Afghanistan et il a aussi servi au Pakistan et en . Les observateurs occidentaux estiment que Kavulov n’est pas un simple diplomate, mais il est aussi un ancien officier du KGB. En fait, on prétend même qu’il était le chef de la station du KGB à Kaboul pendant l’occupation soviétique en Afghanistan dans les années 1980. Il a aussi collaboré étroitement avec le Khad, l’agence de renseignement soviétique qui se concentrait sur l’Afghanistan.

Kim Sengupta, un correspondant du journal The Independant, estime que l’annonce de Kabulov reflète les liens de plus en plus étroits entre le FSB et le NDS, l’agence de renseignement de l’Afghanistan. Il y a aussi des questions pour l’extension de la collaboration russe avec les Talibans pour poursuivre des objectifs communs (comprendre réduire l’influence américaine). Kabulov a parlé uniquement d’échange de renseignements, mais Sengupta prétend que Moscou fournit aussi des armes aux Talibans via les alliés des Russes en Afghanistan. De plus, on a également la et l’Iran qui réchauffent leurs relations avec les Talibans puisque ces derniers sont considérés comme une alternative raisonnable par rapport à l’Etat Islamique.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. pascal dit :

    N’importe quoi.
    On n’utilise pas le diable pour lutter contre le diable.
    C’est comme l’intox des américains utilisant Al Qaeda pour lutter contre l’état islamique.
    Il faut arrêter de nous prendre pour des idiots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *