mardi , 26 septembre 2017

Les implications sécuritaires des Panama Papers

Les Panama Papers, l’une des plus grandes fuites de documents sur l’évasion fiscale, possèdent des impacts directs sur la sécurité des pays.


Les implications sécuritaires des Panama Papers
Les Panama Papers ont provoqué un choc sans précédent sur l’ampleur de l’évasion fiscale au niveau mondial. Ce phénomène sans précédent est inextricablement lié à des tendances croissantes dans une finance globalisée. Le néo-capitalisme menace directement la survie des Etats d’après-guerre. Les agences de renseignement doivent considérer l’évasion fiscale comme une menace existentielle contre le concept même de l’Etat de droit et des gouvernements. Ces agences doivent comprendre le rôle économique fondamental des révélations des Panama Papers, car ils ont une implication directe sur la protection des citoyens d’un Etat de droit.

L’origine de la fuite des Panama Papers

La source des Panama Papers provient d’une seule personne qui a contacté le média allemand Süddeutsche Zeitung il y a un an. Après avoir reçu des garanties sur la protection absolue de son anonymat, la source a commencé à fournir près de 11,5 millions de documents. Ces documents incluent des mails d’entreprise, des transactions bancaires et des fichiers de client allant de 1977 à 2015. La source n’a demandé aucune compensation financière et elle a juste déclaré qu’elle voulait que ces crimes soient rendus publics.

Faisant face à la plus grande fuite de données dans l’histoire (près de 2,6 téraoctets), les reporters du Süddeutsche Zeitung ont contacté l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), qui est le bras international du Center for Public Integrity basé à Washington. Avec l’ICIJ qui agissait comme un chaperon, les reporters allemands ont été rejoints par plus de 370 journalistes représentant 100 médias dans 70 pays. Le dimanche 3 avril 2016, suivant une analyse qui a duré 12 mois, les médias partenaires ont commencé à publier les révélations des Panama Papers et ils continueront à le faire pendant les prochains jours et semaines.

Le rôle de Mossack Fonseca

Les documents proviennent des données internes de Mossack Fonseca, une firme juridique qui est basée à Panama City avec des bureaux dans 42 pays. Cette firme est l’une des championnes dans la création des sociétés-écrans dans des pays qui sont des paradis fiscaux. Mossack Fonseca a créé près de 300 000 sociétés-écrans à travers son histoire et la plupart sont basé dans les paradis fiscaux tels que les îles Vierges Britanniques, Chypre ou Guernsey. Ses clients peuvent avoir une entreprise générique qui sera domiciliée dans ces paradis fiscaux. En échange d’un abonnement annuel, Mossack Fonseca fournit de faux directeurs et actionnaires afin de cacher les vrais propriétaires et bénéficiaires de la société-écran.

Les Panama Papers révèlent les vrais propriétaires de 214 000 sociétés-écrans qui sont gérées par Mossack Fonseca. La longue liste inclut des dizaines de nom de politiciens et d’anciens chefs d’Etat ainsi que des centaines de politiciens, de personnalités et de célébrités. La plupart de ces personnes n’ont jamais payé le moindre centime aux impôts de leurs pays de résidence ou de citoyenneté. Cela signifie que ces 214 000 personnes dans 100 pays verront bientôt les inspecteurs fiscaux qui frapperont à leur porte avec quelques milliers de poursuites judiciaires.

Les implications sécuritaires

La liste des Panama Papers révèle également qu’il y a 33 clients de Mossack Fonseca qui sont liés au crime organisé et à des organisations terroristes. Cela renforce le fait que les frontières se mélangent entre les activités illégales telles que l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent avec le crime organisé et le terrorisme. Ce phénomène est renforcé par des entreprises peu scrupuleuses telles que Mossack Fonseca qui fonctionne comme une plateforme anonyme pour des célébrités richissimes, des criminels et des terroristes.

Les Panama Papers nous montrent également l’impuissance et la complicité des gouvernements à réguler une finance néocapitaliste qui a infecté toute la planète. Les abus de la haute finance ont provoqué une évasion fiscale en masse qui a un impact direct sur les pays riches ou pauvres. Un expert a déclaré que le montant de l’évasion fiscale révélé par les Panama Papers atteint les 32 trillions de dollars. Une somme aussi monstrueuse menace directement la sécurité économique des Etats et elle doit être considérée comme une menace existentielle sur la capacité des Etats à supporter leurs dépenses publiques qui sont financées par la taxation.

Après la Seconde Guerre, la plupart des pays ont cohabité avec un arrangement politique qui maintient une paix relative dans le monde. L’évasion fiscale menace l’existence de ces pays dans leur incapacité à réguler les flux de capitaux qui s’échappent tranquillement de leur sol. Aujourd’hui, des économies entières incluant le sud de l’Europe, les Balkans et l’Amérique latine se sont effondrées à cause de l’évasion fiscale et du crime organisé. Les grandes mafias travaillent étroitement avec le secteur bancaire ce qui permet d’avoir plus d’opportunités pour le blanchiment d’argent et d’autres activités financières illégales. Les révélations du Süddeutsche Zeitung montrent que la ligne est incroyablement mince entre le crime à grande échelle et le capitalisme globalisé. Les agences de renseignement possèdent la capacité de traquer ces individus et ces firmes qui pratiquent l’évasion fiscale. Peut-être qu’il est temps que ces agences déploient les mêmes moyens que ceux qu’ils ont utilisés pour attaquer le terrorisme après les attaques du 11 septembre 2001.

 

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG