Cigarette électronique : Une espérance de vie considérable pour les fumeurs

Une recherche suggère que les fumeurs pourraient gagner une espérance de vie considérable s’ils passaient à la cigarette électronique. Cette nouvelle étude renforce le poids de la preuve sur le fait que la cigarette électronique est un moyen efficace pour réduire les effets nocifs du tabagisme.


Une recherche suggère que les fumeurs pourraient gagner une espérance de vie considérable s'ils passaient à la cigarette électronique. Cette nouvelle étude renforce le poids de la preuve sur le fait que la cigarette électronique est un moyen efficace pour réduire les effets nocifs du tabagisme.

Jusqu’à 6,6 millions de fumeurs de cigarettes pourraient vivre plus longtemps si la cigarette est remplacée par une cigarette électronique sur une période de 10 ans selon une équipe de recherche dirigée par des chercheurs du Georgetown Lombardi Cancer Center. Dans l’ensemble, les fumeurs de cigarettes, qui basculeraient aux cigarettes électroniques, pourraient vivre 86,7 millions d’années de plus avec des politiques qui encouragent les fumeurs à passer complètement au .

Publiée dans la revue Tobacco Control, la première étude visant à modéliser les résultats de la si la cigarette était remplacée par des cigarettes électroniques soutient une stratégie politique qui encourage le remplacement de la cigarette par des e-cigarettes pour générer des gains substantiels de l’espérance de vie selon David Levy, professeur d’oncologie à Georgetown Lombardi.

Pour l’étude, Levy et son équipe ont examiné des variables telles que les dommages causés par les cigarettes électroniques, la quantité d’adoption de l’ par les jeunes et le taux de cessation parmi d’autres critères.

Deux projections, optimiste et pessimiste, ont été faites en fonction de différents scénarios concernant les préjudices relatifs des cigarettes électroniques par rapport aux cigarettes ainsi que les différences dans la période du début au , l’arrêt et le basculement vers le vaping. Les 2 scénarios concluent qu’il y aurait encore des décès prématurés considérables, mais qu’on pourrait sauver plusieurs années de vie supplémentaires.

Le scénario pessimiste révèle que 1,6 million de ces anciens fumeurs de cigarettes auront une durée de vie cumulée de 20,8 millions d’années tandis que le scénario optimiste pour 6,6 millions de fumeurs, qui passent aux cigarettes électroniques, vivront 86,7 millions d’années de vie de plus (une moyenne de 13 années supplémentaires par personne dans les 2 cas).

De plus, il y aurait d’énormes avantages pour la santé incluant une réduction des incapacités pour les fumeurs, la réduction des douleurs et des souffrances et une exposition réduite à la fumée secondaire selon Levy. Même l’analyse la plus pessimiste montre un gain significatif en espérance de vie si la est obtenue à partir du vaping au lieu d’une quantité beaucoup plus mortelle de substances toxiques inhalées avec de la fumée de cigarette.

Une recherche suggère que les fumeurs pourraient gagner une espérance de vie considérable s'ils passaient à la cigarette électronique. Cette nouvelle étude renforce le poids de la preuve sur le fait que la cigarette électronique est un moyen efficace pour réduire les effets nocifs du tabagisme.Levy estime que les résultats pourraient aider la communauté de la santé publique à trouver une solution pour mettre fin à la cigarette. Le Surgeon General Report américain de 2014 a recommandé une stratégie contre l’épidémie de tabagisme, mais aucune stratégie supplémentaire n’a été établie à part les politiques actuelles de contrôle du tabac.

Ces politiques comprennent des taxes supérieures sur les cigarettes, des lieux publics interdits aux fumeurs, des campagnes médiatiques, des programmes de sevrage et des restrictions publicitaires. Même si ces politiques ont été efficaces dans le passé avec la prévalence du tabagisme qui a fortement diminué au cours des 50 dernières années, leur impact prend beaucoup trop de temps selon Levy.

Il souligne que la recherche la plus récente et la plus importante sur l’utilisation de vaping montre que l’utilisation de cigarettes électroniques peut effectivement aider les fumeurs à abandonner les cigarettes. Les anciennes politiques doivent être complétées par des politiques qui encouragent la substitution des cigarettes électroniques selon Levy. Combinées, ces politiques ainsi que la réglementation du contenu des cigarettes ont le potentiel de réduire considérablement les impacts nocifs massifs du tabagisme.

Selon Levy : Le commissaire à la FDA, Scott Gottlieb, a récemment décrit une stratégie de réduction du contenu de la nicotine dans les cigarettes et une approche de réduction des impacts nocifs des cigarettes électroniques. Ces approches sont de bonnes pistes. Même si nous connaissons encore peu l’impact de la réduction de la nicotine, les éléments de preuve à ce jour indiquent que cette approche est prometteuse, notamment si les fumeurs sont encouragés à passer à la .

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *