La HAT bannit la vape en toute hâte


  • FrançaisFrançais

  • Même si les partisans de la Vape sainte-nitouche pleurent dans les chaumières, le nouvel avis de la HAT était prévisible, car la France n’a plus aucun pouvoir souverain. Elle ne fait que suivre les schleus à la queuleuleu.



    A une époque, tout le monde citait l’avis favorable sur la vape par la HAT (Haute autorité de santé). Le mur de la raison et de la science s’est effondré comme tout le reste depuis 2020 puisque le nouvel avis estime que la vape est du cacabeurk et qu’il faut la bannir petit à petit.

    Les associations pro-vape et autres chantres de la vape sainte-nitouche crient à tue-tête, mais cela montre aussi leur totale impuissance et au fait qu’ils n’ont aucun pouvoir sur les autorités qui décident de la vape en France. Le rapport de la HAT est volumineux, mais c’est un puit empoisonné volumineux. On mélange les études les plus crasses et les plus dégeulasses sur la vape, lancées par les Américains pour détruire la vape.

    Je veux dire, quand vous êtes tellement con, incompétent et corrompu (un tiercé gagnant pour la HAT) pour citer Stanton Glantz, c’est comme si vous utilisez des études d’astrologie pour parler d’astronomie. Mais la HAT est lâche, elle n’a pas les couilles, ni surtout la moindre preuve pour dire que la vape est dangereuse, donc, ça tourne les fesses dans tous les sens, en créant des phrases dignes d’un Vérantanplan pour dire que finalement la vape ne doit pas être recommandé par les médecins.

    Et c’est cette déclaration unique qui justifie ce rapport moisi par les vers. Car de l’autre coté de la manche, un petit blondinet et son pays, libre de toute entrave, a dit exactement le contraire. Les médecins en Angleterre recommandent la vape, c’est un fait. En fait, des Reviewers britanniques ont été sollicité par des associations caritatives contre le tabagisme pour faire des vidéos de débutant pour la vape, vu les quelques 7 millions de fumeurs britanniques qui seront incité à passer à la vape en 2022 et 2023.

    Mais c’est surtout l’Europe de l’Allemagne éternelle qui veut bannir la vape. Les Pays-Bas ont interdit les arômes avec une application de la loi en juillet 2022 et l’Allemagne a augmenté ses taxes sur les e-liquides pour les rendre totalement inaccessibles. Il fallait que chaque pays servile de l’Union Européenne soit au même diapason pour éviter les mauvaises surprises. Le plan européen contre le cancer et la TPD 3.0 sont aussi des raisons pour que la science française se prostitue de la pire des manières. Franck Chauvin, président de la HSCP, cancérologue de formation, a une déformation professionnelle contre la vape.

    Dans un rapport de la Ligue contre le cancer, datant de 2013, il disait que la vape entretenait les gestes du fumeur, barrière contre le sevrage. En plus d’avoir une tête de mafieux italien, il ne sait même pas de quoi il parle et c’est lui qui préside une autorité qui va déterminer de l’avenir de la vape.

    La vape française ne pourra jamais avoir une position pro-vape, car elle est dans l’UE. C’est aussi simple que ça. Vous ne pouvez pas être souverain et vous êtes condamné à baisser votre froc devant les instances de l’UE. Pour les professionnels de la vape, commencez déjà à faire votre reconversion. Parce que ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils bannissent tout ou ne rende la vape inaccessible pour la majorité.

    Ce qui est délirant est que dans le même temps, la France légalise le cannabis, car l’UE veut la légaliser. Le cannabis produit des dommages irréversibles sur la mémoire sur le long terme, mais ce n’est pas grave. Et on légalise de plus en plus des drogues dures. Après le cannabis, on pourrait également légaliser la psilocybine, une substance extraite de champignons hallucinogènes. Donc pour droguer totalement la population pour qu’elle ne puisse plus penser par elle-même, tout le monde va donner un avis positif. Mais pour la nicotine qui est absolument sans danger pour la santé, on a des positions similaires à l’Arabie Saoudite.

    Les Vape Shops seront condamnés à vendre de l’herbe et des drogues dures pour ne pas disparaitre. Mais l’industrie de la vape française suivra celle des Etats-Unis où elle est en effondrement total. Avec cet avis nauséabond, les scientifiques français prouvent ce que l’on savait déjà, qu’ils sont lâches et serviles comme leurs parents en 1940 et comme leurs rejetons.

    Mais la vape est en train d’être récupéré par l’industrie pharmaceutique. On a eu cette entreprise de vape, Respira Technologie, qui dégueule sur la vape. Elle propose un pod de nicotine et comme elle sait qu’elle n’a aucune chance face aux pods existants sur le marché de la vape, elle a créé plein de faux sites pour dégueuler sur la vape existante. En citant l’épidémie de l’EVALI ou en susurrant comme un serpent que les scientifiques britanniques pro-vape sont payés par Big Tobacco. Bandes de crapules vérolés dans une fosse sceptique de purin, l’Angleterre est pro-vape parce qu’elle possède les lois les plus strictes contre le lobbying !

    Je le dis aux vapoteurs français, passez entièrement dans la clandestinité. Trouvez des filières qui vous permettent d’avoir de la nicotine à l’étranger et organisez-vous pour ne plus dépendre de l’industrie de la vape française, car à part des belles paroles, elle ne vaut rien en termes de lobbying et elle n’a jamais défendu vos intérêts.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *