L'homme qui racontait tous ses rêves pourrait nous aider à comprendre pourquoi nous parlons en dormant

Dion McGregor pourrait nous aider à comprendre pourquoi certaines personnes parlent en dormant. Dion a pu raconter tous ses rêves pendant des années.


Dion McGregor, l'homme qui racontait tous ses rêves en dormant quasiment en temps réel.

Tout le monde , mais on n’a que des souvenirs dispersés et très vagues quand on se réveille au matin. Mais Dion McGregor était différent. Ce chanteur américain n’était pas le meilleur pour se souvenir de ses rêveurs, mais c’est l’une des personnes prolifiques pour parler en dormant. Il était capable de raconter ses rêves quasiment en temps réel.

Ce comportement étrange a été enregistré par Michael Barr dans les années 1960 et c’est devenu l’un des enregistrements sonores les plus célèbres de l’histoire appelé The Dream World of Dion McGregor. 20 ans après la mort de McGregor, les scientifiques d’Harvard pensent que les enregistrements pourraient aider à résoudre l’un des plus grands mystères du , à savoir, pourquoi certaines personnes parlent-elles en dormant et s’il y a une connexion avec nos rêves.

Environ 5 % des adultes parlent en dormant (PDF), mais cette somniloquie est difficile à analyser, car on a que des mots sans aucun sens. En revanche, la narration onirique de McGregor était détaillée et elle permet de comprendre la liaison avec les rêves. Vous pouvez écouter Dion McGregor quand il raconte un de ses rêves concernant un éclair empoisonné sur une plaque tournante. Notez bien que Dion McGregor est totalement endormi quand vous allez écouter la voix  (D’autres enregistrements sonores sont disponibles sur la page MySpace) :

On peut se poser la question si Dion McGregor ne simulait pas ses narrations et on ne peut pas le savoir puisqu’il est mort en 1994. Mais on a plusieurs raisons de penser que ces narrations étaient authentiques. Quand ses narrations ont été publiées en 1964, Random House a décidé de publier un livre sur ses rêves et un psychiatre l’a examiné et il a conclu qu’il ne simulait pas. De plus, ce n’est pas le genre de capacité dont on peut être fier et dans une interview, Dion McGregor estimait que c’était comme de pisser au lit.

En analysant 294 somniloquies de McGregor avec la bizarrerie des rêves d’autres personnes, les chercheurs voulaient établir s’il racontait vraiment ses rêves ou que le fait de parler en dormant est une étape différente du sommeil. Et étonnamment, quand on les compare avec les autres rêves, la somniloquie de McGregor était moins étrange avec moins de contradictions. Ses narrations étaient moins agressives, amicales ou érotiques par rapport à des rêves normaux. Mais il avait plus de négativité sur soi et de personnages féminins dans ses rêves que dans ceux des autres hommes. Par exemple, voici un de ses rêves (PDF) qui brille par sa consistance contrairement à d’autres rêves :

Oh, ça ne complète pas ma collection ! Non ! Oh Non ! Voyons voir, j’ai un Dodo, une pierre et un phoenix ! Seigneur…. Un ptérodactyle, oui, la licorne, le griffon, Oh Oui, bien, une sirène ne compte pas, elle est dans la mer ! Non, bien, si elle sort de l’eau, alors je vais l’accoupler avec le Centaure ! Oui ! Qu’est-ce que vous en pensez ? Certainement ! Bien, je ne sais pas ? Qu’est-ce que vous en pensez ? Bien, si vous ne les accouplez pas, alors vous savez qu’ils vont mourir !

Les chercheurs ont proposé 2 explications pour la normalité surprenante des rêves de McGregor. La première est que la somniloquie n’est pas produite pendant le rêve, mais dans un état intermédiaire entre le sommeil et l’éveil. Cette hypothèse est supportée par de précédentes recherches qui montrent que nos ondes cérébrales sont différentes quand nous parlons et quand nous dormons. On a peu d’ondes alpha qui se produisent pendant qu’on parle en dormant.

Cela pourrait être un exemple d’une activité cérébrale plus frontale et suggère que le cerveau est légèrement éveillé. Et McGregor avait déclaré qu’un chercheur avait enregistré son activité cérébrale et il avait trouvé un mélange de patterns d’ondes similaire à celles de l’éveil pendant qu’il dormait. Mais on n’a pas de preuves que cette expérience a bien eu lieu. La seconde explication à cette narration de McGregor est qu’il était simplement une personne unique.

Dion McGregor était un homme intelligent, drôle et un professionnel de l’industrie du divertissement. On ne pourra jamais savoir si cela a joué un rôle pour qu’il devienne l’un des plus grands parleurs-dormeurs du monde. Désormais, les chercheurs veulent utiliser des applications qui enregistrent l’activité du sommeil pour les comparer avec la somniloquie de McGregor pour voir si ce chanteur était vraiment différent. Certes, le fait de parler en dormant n’est pas un talent qu’on va mettre dans son journal pour la postérité, mais on doit remercier Dion McGregor pour avoir fourni un trésor de données et d’informations aux chercheurs pour comprendre la complexité inouïe du cycle du sommeil, des rêves et des somniloques.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *