Les bourdons utilisent des “empreintes odorantes” pour leur recherche de nourriture

Les bourdons peuvent utiliser des empreintes odorantes pour distinguer leur propre odeur, celle d’un autre bourdon et d’un intrus pour améliorer leur recherche de nourriture.


Les bourdons peuvent utiliser des empreintes odorantes pour distinguer leur propre odeur, celle d'un autre bourdon et d'un intrus pour améliorer leur recherche de nourriture.

Et en utilisant cette capacité, les bourdons peuvent améliorer leur succès pour trouver de bonnes sources de nourriture tout en évitant les fleurs qui ont déjà été visitées par d’autres insectes. Richard Pearce de la School of Biological Sciences avec ses collègues qui sont le Dr Sean Rands et le Dr Luca Giuggioli ont mené l’étude.1 Selon Pearce, les bourdons sécrètent une substance quand ils touchent une surface avec leurs pattes de la même manière que nous laissons des empreintes sur ce que nous touchons.

Les bourdons peuvent détecter leurs propres marques de cette substance invisible, mais également des autres bourdons et on considère ces empreintes comme des marques olfactives. Nous avons effectué 3 expériences avec les bourdons où ces derniers ont récompensé ou non des fleurs qui avaient des empreintes provenant de différents bourdons.

Chaque type de fleur avait une marque olfactive provenant de bourdons de la même famille (de leurs propres marques ou des spécimens de leur nid ou des étrangers provenant d’un autre nid). Il y avait également des fleurs qui n’étaient pas marquées.

Les chercheurs ont découvert que les bourdons pouvaient distinguer entre ces 4 types de fleur montrant que non seulement, les bourdons peuvent identifier leurs propres marques par rapport aux autres, mais également identifier les différences entre l’odeur de leur empreinte par rapport à des spécimens de la même colonie. Cela suggère que les bourdons sont très performants pour trouver la meilleure nourriture en évitant de gaspiller du temps sur des fleurs qui ont déjà été visitées. Notons que récemment, on a appris que les bourdons pouvaient apprendre à utiliser des outils en regardant simplement d’autres bourdons.

Sources

1.
Pearce RF, Giuggioli L, Rands SA. Bumblebees can discriminate between scent-marks deposited by conspecifics. Sci Rep. 2017;7:43872. doi: 10.1038/srep43872
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *