Étiqueté : Archéologie

L'analyse des os des femmes datant de la préhistoire suggèrent qu'elles avaient des avants-bras semblables à celles des athlètes féminines dans des sports comme l'aviron. Cette force s'explique par le fait que les femmes ont contribué considérablement aux travaux agricoles, notamment en broyant les graines et en récoltant les cultures à la main. 1

Les femmes préhistoriques étaient plus résistantes que les athlètes féminines modernes

L’analyse des os des femmes datant de la préhistoire suggèrent qu’elles avaient des avants-bras semblables à celles des athlètes féminines dans des sports comme l’aviron. Cette force s’explique par le fait que les femmes ont contribué considérablement aux travaux agricoles, notamment en broyant les graines et en récoltant les cultures à la main.

Une représentation numérique de la gravure de pierre découverte dans la tombe du Guerrier Griffon - Crédit : University of Cincinnati 1

Découverte d’une superbe gravure de pierre dans la tombe du Guerrier Griffon

L’Agate du combat de Pylos est un sceau de l’art antique grec datant de 3 500 ans d’une dimension de 3,6 centimètres découvert dans la tombe du Guerrier Griffon dans la ville de Pylos en Grèce et ce sceau représente un guerrier victorieux qui, ayant déjà vaincu un malheureux adversaire affalé à ses pieds, porte son attention sur un autre ennemi beaucoup plus redoutable en plongeant son épée dans le cou exposé de l’homme en armure.

Le modèle démographique de l'histoire africaine et de l'estimation des divergences. Les lignes colorées verticales représentent la migration avec les triangles qui représentent le mélange dans un autre groupe. Les chasseurs-cueilleurs de l'Afrique australe sont montré par des symboles rouges et les agriculteurs de l'Age de Fer sont indiqués par des symboles verts - Crédit : Uppsala University 0

Les humains modernes ont émergé il y a 300 000 ans

Une nouvelle recherche suggère que l’humain moderne, Homo sapiens, a pu émerger plus tôt dans une période de 350 000 et 260 000 ans. L’étude estime également que l’émergence de l’humain moderne s’est produite dans plusieurs endroits en Afrique.