Abandonnez Google vu la m… que c’est devenu (Adsense, Google News, Google Ads, etc)


  • FrançaisFrançais

  • Si autrefois, Google était connu pour la qualité de ses produits, aujourd’hui, il est devenu un parasite qui pompe tout ce qu’il peut du web en escroquant tout le monde.


    Le procès actuel contre Google pourrait être qualifié d'historique si on ne connaissait pas l'issue d'avance. Une petite tape sur les mains et promis, il ne recommencera plus. Quand vous avez Apple, qui a été lésé par la position dominante de Google, le défend au procès, cela signifie que les gros porcs, s'engraissant sur les autres, se serrent parfaitement les coudes quand il le faut. On peut parler d'Adsense dont les revenus des éditeurs ont été divisé par 3 à 5 pour la majorité d'entre eux. En sachant que le vice-président de Google n'a pas hésité à admettre, pendant le procès, qu'il gonflait artificiellement les prix des annonceurs sur Google Ads afin d'atteindre son quota de chiffre d'affaires trimestriel. Si un mec, la main sur le coeur, peut avouer devant tout le monde qu'il vole impunément les annonceurs, qu'il devrait chouchouter normalement, parce que ce sont eux qui lui permettent de gagner de l'argent, alors imaginez simplement le vol de niveau galactique que Google doit faire aux éditeurs Adsense puisque ces derniers lui prennent son argent. L'escroquerie contre les éditeurs Adsense est connue depuis des années, traité de complotisme à l'époque, aujourd'hui, elle est de plus en plus vérifiée par les faits. On a aussi ce qui s'est passé récemment avec Google News qui a décapité de nombreux petits sites d'actualité sans aucune raison depuis la mi-septembre 2023. Prétextant la mise à jour Helpful Content, mon site a totalement disparu de Google News. J'ai d'abord pensé à une pénalité algorithmique, mais en fait, c'est de la censure. Google n'aime pas les articles qui ne sont pas ceux des prostituées à plume pro-occidentaux et comme mes articles commençaient à se faire connaitre, il a sorti le sabre pour faire place net pour s'assurer que les gentils consommateurs soient toujours abreuvés par la même merde insipide et sans aucun intérêt. Les révélations au procès incitent certains annonceurs à abandonner définitivement Google Ads. Mais il faudra attendre si les actes suivent les paroles, car Google a atteint une position tellement dominante, en décapitant systématiquement tous ses concurrents, qu'il est difficile de le remplacer. Et Google est devenu la forme finale de tous les GAFAMs, un immense ver ténia qui vole le contenu des éditeurs, volent les recettes publicitaires des éditeurs, volent l'argent des entreprises avec Google et impose une propagande occidentalo-centré qui passe de moins en moins. Je n'attend rien de ce procès contre Google. Les américains ne sanctionneront jamais un de leurs fleurons qui leur permet de contrôler le web. Il faut des concurrents provenant d'autres pays comme la Chine, la Russie ou l'Inde pour proposer de nouvelles solutions qui ne prennent pas les utilisateurs comme les dindons de la farce. La multipolarité doit également se faire au niveau technologique.

    Le procès actuel contre Google pourrait être qualifié d’historique si on ne connaissait pas l’issue d’avance. Une petite tape sur les mains et promis, il ne recommencera plus. Quand vous avez Apple, qui a été lésé par la position dominante de Google, le défend au procès, cela signifie que les gros porcs, s’engraissant sur les autres, se serrent parfaitement les coudes quand il le faut.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ! Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    On peut parler d’Adsense dont les revenus des éditeurs ont été divisé par 3 à 5 pour la majorité d’entre eux. En sachant que le vice-président de Google n’a pas hésité à admettre, pendant le procès, qu’il gonflait artificiellement les prix des annonceurs sur Google Ads afin d’atteindre son quota de chiffre d’affaires trimestriel.

    Si un mec, la main sur le coeur, peut avouer devant tout le monde qu’il vole impunément les annonceurs, qu’il devrait chouchouter normalement, parce que ce sont eux qui lui permettent de gagner de l’argent, alors imaginez simplement le vol de niveau galactique de Google envers les éditeurs Adsense puisque ces derniers lui prennent son argent. L’escroquerie contre les éditeurs Adsense est connue depuis des années, traité de complotisme à l’époque, aujourd’hui, elle est de plus en plus vérifiée par les faits.

    On a aussi ce qui s’est passé récemment avec Google News qui a décapité de nombreux petits sites d’actualité sans aucune raison depuis la mi-septembre 2023. Prétextant la mise à jour Helpful Content, mon site a totalement disparu de Google News. J’ai d’abord pensé à une pénalité algorithmique, mais en fait, c’est de la censure. Google n’aime pas les articles qui ne sont pas ceux des prostituées à plume pro-occidentaux et comme mes articles commençaient à se faire connaitre, il a sorti le sabre pour faire place net pour s’assurer que les gentils consommateurs soient toujours abreuvés par la même merde insipide et sans aucun intérêt.

    Les révélations au procès incitent certains annonceurs à abandonner définitivement Google Ads. Mais il faudra attendre si les actes suivent les paroles, car Google a atteint une position tellement dominante, en décapitant systématiquement tous ses concurrents, qu’il est difficile de le remplacer. Et Google est devenu la forme finale de tous les GAFAMs, un immense ver ténia qui vole le contenu des éditeurs, volent les recettes publicitaires des éditeurs, volent l’argent des entreprises avec Google Ads et impose une propagande occidentalo-centré qui passe de moins en moins.

    Je n’attend rien de ce procès contre Google. Les américains ne sanctionneront jamais un de leurs fleurons qui leur permet de contrôler le web. Il faut des concurrents provenant d’autres pays comme la Chine, la Russie ou l’Inde pour proposer de nouvelles solutions qui ne prennent pas les utilisateurs comme les dindons de la farce. La multipolarité doit également se faire au niveau technologique.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ! Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *