La vape cernée comme en 40


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • La vape est de plus en plus interdite dans les pays européens. Bientôt, la situation sera pire qu’aux Etats-Unis.


    La vape est de plus en plus interdite dans les pays européens. Bientôt, la situation sera pire qu'aux Etats-Unis.

    La Lituanie est l’énième pays qui vient d’interdire les liquides aromatisés. Les Pays-Bas, nation de drogués et d’évadés fiscaux, avaient annoncé la couleur à la fin de 2020. L’Allemagne a taxé ses liquides et une interdiction pourrait venir dès le mois d’octobre, dépendant des élections. Si les verts, abrutis incarnés, raflent beaucoup de voix, alors ils pourront imposer leur agenda pourri chez les Schleus.

    La TPD ne peut pas être combattue. Elle a déjà été voté en 2016 et aujourd’hui, on n’a plus que des changements à apporter pour obtenir le résultat désiré, bannir toute la vape au niveau de l’UE. Le fascisme anti-vape prend de l’ampleur avec Big Pharma qui est à la manoeuvre pour publier étude pourrie sur étude pourrie pour avoir un résultat similaire à celle des USA.

    Cette fois, les Européens vont mordre la poussière, car les seuls, qui avaient sauvé la vape en 2016, les rosbifs, sont partis sur des cieux bien plus libres. Et chez eux, la vape est plus sereine que jamais, car c’est leur principal outil pour atteindre l’objectif Royaume-Uni sans tabac en 2035.

    La vape française ne sert à rien, sa communauté ne sert à rien. Elle continue de pérorer dans ses communiqués et ses associations, travaillant davantage pour une reconnaissance publique, par un pouvoir qui vomit la vape par tous les pores de sa peau plutôt que d’organiser une vraie résistance. Comme des pigeons qui picorent dans une cour, pensant que leur cris vont servir à quelque chose. A force de ramper, il n’est pas étonnant qu’on vous prenne pour un paillasson. Quand vous voyez des associations pro-vape, qui conditionnent déjà les vape shop et les vapoteurs, à payer les taxes européens, on peut dire qu’il y a des baffes qui se perdent.

    Comme je l’ai écrit dans mon livre, aucun gouvernement ne peut être pro-vape, trop d’argent en jeu. La France a 16 milliards de raisons d’enfouir la vape sous le tapis. Et les attaques se multiplient sans cesse. Deux députés français, dont le torchage de cul par les billets de Big Pharma est plus probant que leurs facultés intellectuelles, ont demandé un ban des liquides français.

    L’UE va utiliser la même partouze circulaire que l’OMS l’a fait pour interdire la vape. Des pays bannissent des e-liquides en considérant que l’UE les considèrent comme étant dangereux. L’UE va dire que l’interdiction individuelle des pays est la preuve que les liquides sont dangereux et on s’entrecule dans un joyeux bordel.

    En 2016, un mouvement de vape survivaliste a vu le jour en France. Ils ont été mis rapidement à la marge par les « vapoteurs gentils et bienpensants » pour éviter d’être considéré comme des antisémites et égorgeurs de chatons. Ces vapoteurs survivalistes ont fait suffisamment de stocks avant 2016 pour n’être jamais inquiétés par la TPD. Car seuls des gens serviles et stupides peuvent obéir à des lois stupides. On les avait traité de fous furieux, 5 ans plus tard, eux, ils peuvent se dorer la pilule au soleil en vapant du 50 mg tandis que les autres peuvent retourner à la clope.

    Comme je le dis toujours, #Faitesdestocks ou émigrez au Royaume-Uni.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *