La Chine va bouleverser la vape en 2022


  • FrançaisFrançais

  • Les nouvelles régulations sur la vape chinoise, prévues pour 2022, vont créer des tsunamis au niveau national et international. Mais les nouvelles restent positives pour l’international.



    On a des infos préliminaires sur ce que va être le visage de la vape chinoise sous les nouvelles régulations de Pékin. Ces nouvelles règles sont établis par la SMTA (State Tobacco Monopoly Administration), l’organisme qui gère tout l’industrie du tabac et de ses produits dérivés en Chine.

    Parmi les nouvelles règles :

    • Seuls des pods pré-remplis et fermés seront autorisés sur tout le territoire chinois
    • Seule la nicotine dérivée du tabac est autorisé
    • La pureté de la nicotine ne devra pas être inférieure à 99 %
    • Les taxes pour fabriquer des appareils de vape devront être payé quotidiennement
    • Les compagnies étrangères ne pourront pas vendre d’appareils de vape en Chine à moins d’une licence
    • Les fabricants de vape sont encouragés à développer leurs marchés étrangers

    C’est le protectionnisme chinois, qui a fait sa puissance et richesse, qu’on voit à l’oeuvre dans ces règles. Le fait que dans toute la Chine, seuls des pods pré-remplis et fermés seront autorisés, garantit que le gouvernement chinois profite de la vape à 100 %. C’est lui qui fournira la nicotine aux fabricants et la nicotine synthétique est interdite. Normal, c’est les Américains qui utilisent la nicotine synthétique pour exploiter une faille juridique de la PMTA.

    De plus, l’exigence d’une nicotine pure à 99 % garantit qu’elle sera d’une excellente qualité, car honnêtement, souvent, la nicotine chinoise a de l’odeur et de la couleur. Désormais, c’est terminé et à terme, cela permettra à la Chine de proposer l’une des meilleures nicotines au monde.

    Le fabricant de vape devra avoir un représentant des impôts chinois et les taxes seront collectés après chaque jour de production. La Chine est en train de devenir très agressive sur la collecte fiscale et elle veut s’assurer que chaque taxe est payé correctement. De plus, cela évite que des entreprises de vape foireuses soient créés en quelques jours, louent une chaine de production pour fabriquer quelques milliers d’exemplaires et les balancer sur le marché sans aucune surveillance ou taxation.

    Le but des nouvelles mesures chinoises de vape est de détruire tous les produits étrangers pour le marché chinois et de ne privilégier que les produits locaux. En revanche, la Chine encourage ses fabricants à développer leurs marchés étrangers sans quasiment aucune limitation. La limite de 20 mg de nicotine est prévue et elle sera appliquée à tous les produits vendus sur le territoire chinois sans exception.

    Certains estiment que les expos chinois comme l’IECIE Shenzhen eCig Expo n’ont plus aucun sens puisqu’aucun étranger ne pourra promouvoir ses produits sans une licence. En fait, il le pourra, mais il devra respecter la loi chinoise à la lettre. Et le protectionnisme fera que les autorités font compliquer la tâche des entreprises étrangères et faciliter celle des entreprises locales.

    Il faudra regarder aussi comment les sites de vape en ligne chinois vont se comporter. Il y a plein de sites sans aucun contrôle, mais qui sont plébiscités par les consommateurs, car les produits de vape sont beaucoup moins chers. Actuellement, la vente en ligne de vape est interdite en Chine et on peut penser que ces sites pourront continuer comme avant, mais il faudra qu’ils obtiennent la licence. Ce qui provoquera une hausse des prix.

    Honnêtement, si ces nouvelles règles sont votés telles quelles, ce n’est pas si terrible. Car c’est vrai que pour les vapoteurs chinois, c’est un peu la merde puisque seuls les pods seront autorisés. En revanche, il n’y a pas de taxation massive ou de ban des arômes. En fait, les arômes tels que l’extrait de café, de vanille, de cacao ou de fruits seront autorisés.

    En bref, cette légalisation de la vape chinoise montre ce que devrait être une vape souveraine. Tout fabriquer sur place, taxer les produits étrangers et garantir la sécurité de a à z des produits qu’on vend aux consommateurs. Ces nouvelles mesures montrent aussi la différence de compétences entre les élites chinoises et occidentales. Certes, elles sont restrictives, mais elles ont été choisies minutieusement à la fois pour développer le marché de la vape chinoise à l’international tout en étant d’une exigence draconienne sur les produits locaux.

    Quand on voit la bêtise des élites européennes et américains pour interdire la vape à tout prix, on peut tirer notre chapeau aux chinois !

    Article republié depuis Vapotage.org

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    1 Response

    1. vape4ever dit :

      et toujours rien à faire de l’environnement :
      « Seuls des pods pré-remplis et fermés seront autorisés sur tout le territoire chinois »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.