L’effondrement des GAFAMs et l’éclatement de la bulle internet 2.0


  • FrançaisFrançais

  • L’effondrement des GAFAMs avec des licenciements massifs dans les principales entreprises technologiques signalent l’éclatement de la bulle internet 2.0. Et il était plus que temps.


    L'effondrement des GAFAMs avec des licenciements massifs dans les principales entreprises technologiques signalent l'éclatement de la bulle internet 2.0. Et il était plus que temps.

    • Twitter a viré 7500 personnes, 50 % de son staff
    • Meta (Facebook) a viré 10 000 personnes, 15 % de son staff
    • Amazon a viré 10 000 personnes, 1 % de son staff
    • Snapchat a viré 1200 employés, 20 % de son staff
    • Lyft a viré 700 personnes, 13 % de son staff
    • Stripe a viré 1000 personnes, 14 % de son staff

    Au total, le secteur technologique va virer 1,5 millions de personnes à la fin de 2022. Et ce n’est que le commencement, car 2023 va amener une récession bien pire que celle de 2022 et donc, il faut s’attendre à un dégonflement total de la bulle internet 2.0. Qu’est-ce qui explique une telle déblacle ? La récession, une inflation galopante, des prix de l’énergie exorbitants, mais surtout la monnaie de singe.

    Car la plupart des analystes, prompts à défendre le système dominant, mettent tout sur le dos de l’inflation. Mais les cours en bourse de ces entreprises ont chuté dès la fin de janvier 2022 et l’effondrement s’est poursuivi tout au long de 2022. Bon, on a quand même une chèvre à la BCE qui nous dit que l’inflation est venue de nulle part… En oubliant de mentionner que c’est la planche à billets de la BCE et de la Réserve Fédérale qui a créé une énorme spéculation sur les marchés financiers qui à leur tour, ont grossi les entreprises technologiques comme des tumeurs.

    Le second facteur est que la totalité des GAFAMs avaient parié sur la réussite du Grand Reset et que désormais, tout le monde travaillerait sur Zoom et que les robots travailleraient dans les champs et assembleraient les voitures. Mais il y a eu un petit glissement teinté de Vodka sur le doigt pour appuyer le Grand Reset. Les entreprises technologiques avaient parié sur une virtualisation massive de l’économie en considérant que la matrice du Covid deviendra la nouvelle réalité. Et donc, ces entreprises ont recruté en masse et se sont endettés comme des porcs alors que les taux d’intérêt étaient à zéro. Leur monde idéal était composé de Boomers et de Zoomers, les deux ayant une mentalité d’adulescents.

    Maintenant que les taux d’intérêt sont à 3 ou 4 %, le moindre million emprunté fait mal au cul. Ajoutez à cela une récession qui va s’installer au moins pendant les 18 prochains mois et une multiplication du prix de l’énergie par 3 ou 4 dans le meilleur des cas. Et parmi toutes les entreprises technologiques, Amazon est un cas particulier. Car les employés d’Amazon sont également ceux qui achètent des produits Amazon. Généralement, c’est des prolos et ils forment la base du bloc populaire. 10 000 employés signifient 10 000 familles qui se retrouvent au chomage avec des conséquences directes sur l’appauvrissement général de la population.

    Et je le répète, cela ne fait que commencer. Tous ceux qui ont parié leur avenir sur le secteur technologique vont se retrouver sans emploi et seront ruinés dans les prochains mois. Ce qui est intéressant est que les licenciements dans le secteur Tech est plus important que dans les autres secteurs. Cela signifie aussi que la réalité reprend du terrain et que l’économie réelle commence à donner les baffes nécessaires à ceux qui voulaient vivre dans un monde entièrement virtuel et fondamentalement inhumain.

    Les GAFAMs nous promettaient de devenir des hommes-piles, mais la réalité et les partisans de la Vodka leur ont montré qu’ils valaient mieux que ça.

    Soutenez-moi sur Patreon

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *