Port de Chabahar : L’Inde et l’Iran signent un accord de 80 millions de dollars


  • FrançaisFrançais

  • Le Port de Chabahar en Iran est une pièce essentielle de l’INSTC et l’Inde et l’Iran ont finalement trouvé un accord de 80 millions de dollars pour moderniser et améliorer les capacités de ce port.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Le Port de Chabahar en Iran est une pièce essentielle de l'INSTC et l'Inde et l'Iran ont finalement trouvé un accord de 80 millions de dollars pour moderniser et améliorer les capacités de ce port.

    Le chef de l’Organisation iranienne des ports et de la navigation maritime, Ali Akbar Safaei, a déclaré que les désaccords avec l’opérateur indien du port de Chabahar en Iran, une partie clé de la CCCI et un lien direct avec Mumbai, avaient été résolus et qu’un contrat sera signé entre l’Iran et l’Inde concernant l’investissement indien.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Safaei a déclaré que, à cet égard, des discussions ont eu lieu avec le côté indien pendant quatre jours la semaine dernière (du 12 au 16 juin). Au cours des discussions, un accord a été conclu sur un certain nombre de désaccords qui menaçaient de retarder le développement des ports et d’interférer avec les opérations du réseau INSTC dans le golfe Persique.

    Dans le cadre du mémorandum d’accord entre l’Iran, l’Inde et l’Afghanistan, jusqu’à présent, un investissement initial de 25 millions de dollars a été engagé en Iran et sera utilisé pour développer le port“, a-t-il déclaré. La route est utile à l’Afghanistan, qui a une frontière avec l’Iran et peut l’utiliser pour accéder aux marchés de l’Inde et vice versa.

    Le Port de Chabahar en Iran est une pièce essentielle de l'INSTC et l'Inde et l'Iran ont finalement trouvé un accord de 80 millions de dollars pour moderniser et améliorer les capacités de ce port.

    Safaei a noté que l’investissement total à Chabahar atteindra 80 millions de dollars et fait partie d’un accord à long terme entre l’Iran et l’Inde.

    Un mémorandum d’accord a été signé entre l’Iran, l’Inde et l’Afghanistan en 2016. Selon le mémorandum, le port de Chabahar de l’Iran est utilisé pour le commerce des marchandises entre l’Inde et l’Afghanistan. Dans le cadre du mémorandum, l’IPGL de l’Inde a été nommé opérateur du port de Chabahar avec un investissement de 85 millions de dollars. Il y a eu des retards dans la libération de ce capital.

    Dans le cadre du mémorandum, deux grues de 140 tonnes d’une valeur totale de 7,5 millions de dollars ont été achetées en Inde et installées dans le port de Chabahar, ce qui a permis d’augmenter la capacité de chargement et de déchargement annuelle du port de 20 millions de tonnes. Cependant, d’autres financements n’ont pas été concrétisés à temps, en partie en raison des sanctions américaines contre l’Iran et des difficultés à financer le pays.

    L’accord traite d’un goulot d’étranglement important de l’INSTC et dégage la voie à des opérations fluides. L’autre grand problème de l’INSTC était le lien ferroviaire entre Rasht et Astara dans le nord de l’Iran, mais il a été convenu que c’est la Russie qui financerait.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *