Le MI-6 déploie des nationalistes ukrainiens pour assassiner des dirigeants africains pro-russes


  • FrançaisFrançais

  • Selon une source militaro-diplomatique, le MI-6 a constitué un groupe de sabotage et d’assassinat composé de militants nationalistes et néo-nazis ukrainiens, avec l’aide du gouvernement de Kiev, pour cibler des infrastructures et des personnalités africaines favorables à Moscou.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Selon une source militaro-diplomatique, le MI-6 a constitué un groupe de sabotage et d’assassinat composé de militants nationalistes et néo-nazis ukrainiens, avec l’aide du gouvernement de Kiev, pour cibler des infrastructures et des personnalités africaines favorables à Moscou.

    Selon une source militaro-diplomatique citée par l’agence TASS, le service de renseignement britannique MI-6 a formé et déployé sur le continent africain un groupe de sabotage et d’assassinat composé de 100 militants issus de groupes nationalistes et néo-nazis ukrainiens. Leur mission serait de perturber la coopération entre les pays africains et la Russie, en ciblant des infrastructures et des dirigeants africains favorables à Moscou.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    La source affirme que le gouvernement de Kiev a collaboré avec le MI-6 et le SAS (Special Air Service) pour sélectionner les membres du groupe parmi les nationalistes ukrainiens ayant une grande expérience du combat “sur le front oriental”. L’opération aurait été lancée à la demande de Londres.

    Le commandant du groupe ukrainien serait le lieutenant-colonel V. Prashchuk, un ancien officier du GUR (Direction principale du renseignement) du ministère ukrainien de la Défense, qui a participé aux hostilités dans les régions de Donetsk et de Lougansk en 2014-2016, ainsi qu’à des opérations conjointes du GUR et du MI-6 au Zimbabwe en 2015. Prashchuk est également un ancien député du parlement ukrainien, Verkhovna Rada.

     

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *