Le talon d’Achille maritime d’Israël dans le viseur d’Ansarullah


  • FrançaisFrançais

  • Les Houthis ont compris l’importance capitale du détroit de Bab-el-Mandeb pour les exportations israéliennes et multiplient les attaques contre des navires israéliens afin d’asphyxier économiquement l’État hébreu.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Une vue aérienne par avion du détroit de Bab el Mandeb
    Une vue aérienne par avion du détroit de Bab el Mandeb

    Le groupe yéménite Ansarullah, connu sous le nom de Houthis, a récemment ciblé plusieurs navires appartenant à des milliardaires israéliens au large de la côte yéménite, dans le détroit de Bab-el-Mandeb. Ce détroit stratégique relie la mer Rouge à l’océan Indien et est l’un des huit points d’étranglement maritimes primaires dans le monde, selon la théorie du géopoliticien Alfred Mahan. 10% du trafic pétrolier mondial transite par Bab-el-Mandeb.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Les Houthis ont capturé trois cargos et attaqué un autre avec des drones. Ces navires appartenaient aux familles israéliennes Ofer et Ungar, parmi les plus riches du pays. Mahan estimait que contrôler les points d’étranglement permettait de “privatiser” les mers, à l’image des États-Unis qui ont historiquement cherché à contrôler les voies maritimes.

    98% du commerce extérieur israélien passe par voie maritime, dont 30% avec l’Asie via Bab-el-Mandeb. Ces attaques vont faire exploser les coûts d’assurance pour les navires israéliens et forcer Israël à contourner l’Afrique pour atteindre l’Asie, ce qui aura un impact économique significatif. Les Houthis ciblent délibérément le commerce maritime, nerf de la puissance économique israélienne. La question est de savoir combien de temps l’économie israélienne pourra absorber ces pertes.

    En ce sens, Ansarullah a beaucoup plus d’impact sur Israel par rapport au Hamas et au Hezbollah combiné. Un axe de résistance parfaitement mise en place avec en filigrane le maitre du jeu iranien qui tire les ficelles. Toutefois, les yéménites ne sont pas de simples pions, ils ont décidé de faire pression sur Israel de leur propre chef et l’Iran, mais également des pays comme la Russie ou la Chine ont dû leur donner certaines garanties pour être protégé contre les représailles des Occidentaux.

    Par Raphael Machado sur Jornal puro Sangue

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *