Wagner, Prigojine et Russie : Des gamins dans une cour de récré !


  • FrançaisFrançais

  • En 24 heures, la Russie avec son Coup d’Etat clownesque de Wagner vient de perdre la sympathie qu’il avait du monde non occidental.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    En 24 heures, la Russie avec son Coup d'Etat clownesque de Wagner vient de perdre la sympathie qu'il avait du monde non occidental.

    C’est fascinant à quel point toute la sympathie du monde peut vous être retiré parce que des gens font des choses stupides. Ces dernières 24 heures, une grande partie du monde a respiré au rythme du Coup d’Etat de Wagner contre les autorités russes. Même si bon, les 100 000 hommes et quelques de Wagner contre les 2,5 millions d’hommes de l’armée russe, montrerait à n’importe quel débile que cela ne pouvait pas aller très loin.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Il n’y a que deux hypothèses à tout ce merdier. Soit, c’était un plan orchestré par Poutine pour “assécher le marais” et de faire sortir la 5e colonne, soit la haine entre Prigojine et Choigu avait atteint un point de non retour. Mais dans les deux cas, la Russie a montré ses faiblesses structurelles, son héritage soviétique où des clowns font encore la loi et que les haines de couloir sont plus importantes que l’intérêt de la nation. La Russie, qui veut faire partie du nouveau monde, vient de montrer qu’elle n’est pas plus civilisé que le moins avancé des Etats africains où on fait des Coup d’Etats pour un oui ou un non.

    L’Inde, la Chine, le Brésil ou l’Iran doivent regarder ces guignols avec effarement en se disant qu’ils ont pariés sur le mauvais canasson pour vaincre l’Occident. Pour le moment, la poussière n’est pas encore retombée et chacun y va de sa spéculation. Mais la crise est terminée, car les soldats de Wagner sont rentré dans leurs bases, Prigojine sera exfiltré en Biolérussie et Wagner cessera d’exister en Russie pour se concentrer sur ses activités à l’extérieur.

    Parmi les pistes évoquées sur l’origine de la crise, on a la décision de Choigu d’imposer une directive qui stipule que tous les combattants, ne faisant pas partie de l’armée russe, soit sous le commandement de cette dernière. Cela inclut les milices de la RPD et de la RPL. Le but officiel est que les soldes et les avantages soient les mêmes pour tous. Mais cela sous-entend que les groupes de mercenaires comme Wagner perdent leur indépendance et ils se retrouvent sous les ordres de l’armée russe. L’ultimatum était jusqu’au 1er juillet et Prigojine a refusé de signer jusqu’au bout.

    Notons que selon les informations, c’est l’armée russe qui attaque en premier une des bases de Wagner et celui-ci a répondu en marchant vers Rostov et ensuite vers Moscou. Tout au long de la journée, les deux camps ont fait une propagande acharnée au grand bonheur des ukrainiens.

    On a aussi l’intervention miraculeuse de Loukachenko, président de Biélorussie, qui met fin à la crise. Prigojine partira dans ce pays et il n’y aura aucune poursuite contre Wagner. La mascarade a quand même couté des hélicoptères d’attaque russes et plus de 15 morts. C’est lamentable et minable à plus d’un titre. Si c’était un plan, alors ils ont mis les petits plats dans les grands pour peu de résultats au final à part que le monde entier pense désormais que les russes sont juste des débiles profonds.

    Et si c’était une vraie crise, alors on est effaré de voir la faiblesse de l’Etat russe qui peut se faire avoir par des querelles internes. Car les disputes entre l’armée et des entreprises privées, il y en a tout le temps dans d’autres pays. L’armée américaine a eu beaucoup de problèmes avec Blackwater, une entreprise de mercenaires déployés en Irak et en Afghanistan. Mais cela n’a jamais foiré à ce niveau et jamais, l’Etat américain n’a été menacé.

    A quelques semaines du sommet des BRICS, la Russie donne une très mauvaise image à l’international. Cela donne aussi un coup à la dédollarisation. Cependant, le grand gagnant pourrait être la Chine qui montre une stabilité en acier et qui est capable de régler ses crises internes sans que la moindre goutte ne transpire à l’extérieur comme on l’a vu avec les manifestations contre les confinements en 2022.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *