Comment les BRICS dominent le commerce mondial avec 422 milliards de dollars


  • FrançaisFrançais

  • Les cinq pays du groupe BRICS ont réalisé 422 milliards de dollars d’échanges commerciaux en 2022, soit une hausse de 56% par rapport à 2017. Avec l’arrivée de six nouveaux membres, ils devraient représenter près de la moitié de la production mondiale d’ici 2040.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Les cinq pays du groupe BRICS ont réalisé 422 milliards de dollars d’échanges commerciaux en 2022, soit une hausse de 56% par rapport à 2017. Avec l’arrivée de six nouveaux membres, ils devraient représenter près de la moitié de la production mondiale d’ici 2040.

    Selon Bloomberg, les cinq membres actuels des BRICS ont augmenté leurs échanges commerciaux de 56 % entre 2017 et 2022, atteignant un chiffre d’affaires de 422 milliards de dollars l’année dernière.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Le groupe BRICS, qui comprend actuellement le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, accueillera en janvier prochain l’Argentine, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. La décision d’accepter les nouveaux membres a été prise lors du sommet du groupe en août à Johannesburg.

    D’après les analystes de Bloomberg, le groupe élargi représentera près de la moitié de la production mondiale d’ici 2040, doublant la part du Groupe des Sept (G7), qui se compose des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de la France, de l’Italie, de l’Allemagne et du Japon.

    Plus tôt cette année, le président russe Vladimir Poutine a affirmé que les BRICS avaient déjà dépassé les États du G7 en termes de parité de pouvoir d’achat (PPA) de leurs populations. Les analystes prévoient que le produit intérieur brut (PIB) combiné des BRICS élargis en termes de PPA s’élèvera à environ 65 000 milliards de dollars. Cela porterait la part du groupe dans le PIB mondial de 31,5% actuellement à 37%. En comparaison, la part du G7 est actuellement d’environ 29,9%.

    Initialement formé principalement dans le but de mettre en évidence les opportunités d’investissement entre les membres, le groupe est devenu un acteur clé dans la construction d’un nouvel ordre mondial “multipolaire” qui permettra de donner une voix plus forte au Sud global. D’autres pays qui ont manifesté leur intérêt à rejoindre le groupe sont l’Algérie, l’Indonésie, le Nigeria et la Turquie.

    Source : Silk Road Briefing

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *