q La Russie et la Chine tournent le dos au dollar dans leur commerce bilatéral - Actualité Houssenia Writing

La Russie et la Chine tournent le dos au dollar dans leur commerce bilatéral


  • Français

  • La dédollarisation du commerce russo-chinois est presque achevée, selon le ministre russe du Développement économique, qui a souligné que la Russie se détachait des transactions dans les monnaies des pays “inamicaux”.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    La dédollarisation du commerce russo-chinois est presque achevée, selon le ministre russe du Développement économique, qui a souligné que la Russie se détachait des transactions dans les monnaies des pays “inamicaux”.

    Le ministre russe du Développement économique, Maksim Reshetnikov, a annoncé vendredi (20 octobre) que la part des règlements en roubles et en yuans dans le commerce extérieur de la Russie avait atteint près de 70 %, témoignant d’un éloignement rapide des monnaies occidentales. Il a ajouté que la dédollarisation du commerce russo-chinois était presque achevée, lors du Forum d’affaires énergétique Russie-Chine à Pékin.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    La structure de notre commerce change. Si nous regardons les indicateurs commerciaux du pays dans leur ensemble, 68 % de notre commerce se fait en roubles et en yuans, tandis que 95 % de notre commerce avec la Chine se règle en roubles et en yuans. La question des canaux de paiement est résolue“, a déclaré Reshetnikov aux journalistes.

    Selon les données récentes du ministère russe du Développement économique, le yuan a dépassé le dollar américain dans les règlements des importations russes en provenance de Chine en 2022. Le yuan a depuis été utilisé dans le commerce russe avec la Mongolie, Taiwan, les Philippines, la Malaisie, les Émirats arabes unis, la Thaïlande, le Japon, le Tadjikistan et Singapour.

    Le commerce extérieur de la Russie a augmenté de 8,1 % en 2022 pour atteindre 850,5 milliards de dollars, selon le Service fédéral des douanes du pays la semaine dernière. Il devrait probablement revenir à une économie de 1 000 milliards de dollars d’ici la fin de 2023. Le commerce de la Russie avec la Chine devrait atteindre environ 220 milliards de dollars cette année, soit environ 20% de son total.

    Moscou continue de remplacer les anciens marchés occidentaux par une stratégie ambitieuse et largement réussie visant à développer de nouveaux marchés à l’est et dans le Sud global. On peut citer l’Indonésie, le Kazakhstan, la Turquie, le Maroc et le Brésil.

    Ces changements reflètent le mouvement de la Russie d’éviter des transactions dans les monnaies des pays “inamicaux” dans le contexte des sanctions occidentales. Selon Michael G Plummer de l’université John Hopkins, la part du dollar américain en tant que réserves officielles de change est passée de 61,5 % en 2012 à 58,4 % en 2022. Cette diminution devrait s’intensifier au cours des années 2023/2024 à mesure que les retombées géopolitiques des sanctions américaines se poursuivent.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *