Le problème des néolibéraux


  • Français

  • Malgré des centaines de millions de morts provoqués par leur idéologie rance, les néolibéraux continuent de pérorer sur les vertus de leur modèle.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Malgré des centaines de millions de morts provoqués par leur idéologie rance, les néolibéraux continuent de pérorer sur les vertus de leur modèle.

    Le financier est un escroc par essence et la forme finale de l’escroc est de devenir financier. Et s’il n’a pas de chance, alors il devient économiste. Des personnes comme Charles Gave pérorent à longueur de journée sur les nouveaux médias en répétant les mêmes âneries du néolibéralisme.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Et dans cette foutaise gigantesque, il est bon de rappeler que “la main invisible du marché” n’a jamais été promu par Adam Smith. Dans sa Richesse des Nations en 1776, Smith utilise cette expression qu’une seule fois. Pour lui, c’est une sorte de Saint-Graal à atteindre dans un marché où les gens sont fondamentalement égoïstes et rationnels par essence. Il estimait que l’aboutissement sera un équilibre automatique comme si une main invisible guiderait ce marché. Ce qu’on oublie de dire est qu’une main sans corps et sans volonté est juste un morceau de viande putréfié.

    Adam Smith était un mercenaire. Il a été chargé du pire boulot parmi les saloperies de l’histoire humaine qui est de donner un vernis scientifique à l’économie en le mathématisant à l’extrême à la manière de l’astrologie. Mais ce sont les crapules de l’Ecole de Chicago dont Milton Friedman est la pire saloperie qui est à l’origine du mantra de la main invisible du marché.

    A partir des années 1950 et l’avènement des Chicago Boys avec la dictature de Pinochet, Friedman, dans chacune de ses publications que ce soit les articles, les livres, les émissions radio et télévisées et même dans son PQ, va marteler l’argument de la main invisible du marché pour le faire entrer dans les moeurs. Et la définition de cette main invisible est que l’Etat soit réduit à sa plus simple expression barbare qui est de matraquer les peuples quand ils se font enculer par les vautours de la finance.

    Et quand vous écoutez Charles Gaves et tous les sbires dans son genre, alors ils utilisent la même tactique que Friedman. A chaque occasion, ils vont s’empresser de déverser leur fiel sur l’Etat et promouvoir le venin néolibéral Ad Nauseam. Il aurait fallu écouter Naomi Klein qui, dans sa Stratégie du Choc, avait estimé que les rats puants des économistes néolibéraux n’auraient jamais dû sortir de leur sous-sol moisi de l’université de Chicago. On se rappelle aussi que le IIIe Reich avait aussi commencé dans un sous-sol…

    Les stratégies néolibérales n’ont pas provoqué des millions ou des dizaines de millions,mais des centaines de millions de morts en détruisant les Etats en Amérique latine, en Asie et en Afrique. Les seules abominations, qui ont provoqué plus de morts est la Peste Justinien et la Peste Noire. Avec un tel bilan, le néolibéral ne devrait pas pouvoir ouvrir sa grande gueule sans qu’on lui balance un cocktail Molotov dedans.

    Le monde actuel se dirige à toute vitesse vers la stratégie de planification, de la souveraineté dans tous les domaines et que l’idée que l’Etat doit être au centre de tout. Il doit être surpuissant et il doit écraser les économistes et les financiers qui tentent de le défier et il suffit de regarder ce qui s’est passé avec le secteur technologique de la Chine. Mais malgré un basculement du monde, ces néolibéraux continuent de nous infecter avec leurs miasmes pathogènes, restes cadavériques d’un autre temps.

    Et comme ils l’avaient préconisé pour les Etats, il faut noyer les néolibéraux dans une baignoire jusqu’à leur dernière bouffée d’oxygène et exterminer également leur descendance et leurs disciples.

     

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009. Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *